Interfaces optiques-millimetriques pour le reseau de distribution

par JEAN-FRANCOIS CADIOU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de G. STEPHAN.

Soutenue en 1996

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La fibre optique trouve desormais sa place dans le reseau d'acces de type point-multipoints etudie au cnet lannion car elle permet, avec un fort taux de partage, de distribuer des services de telecommunications large bande a un groupe d'abonnes. Le dernier saut chez l'abonne peut se faire de plusieurs facons a partir du terminal de ligne optique. Si la fibre arrive directement chez le client on parle alors de concept ftth, si elle arrive sur le trottoir ou au pied de l'immeuble on parle des concepts fttc et fttb. Dans ce dernier cas on peut imaginer de realiser le dernier bond de raccordement par un saut hertzien deporte optiquement. L'idee originale est d'utiliser un spectre de frequences encore peu exploite dans ce contexte, il s'agit du domaine des frequences millimetriques (> 30 ghz). Ces frequences sont alors transportees sur la fibre optique standard mais cela suppose qu'on soit capable de realiser des interfaces optiques-millimetriques a ces frequences. La frequence choisie pour l'ensemble de nos travaux est 38 ghz. Cette these comprend donc une premiere partie concernant l'etude desinterfaces optiques-millimetriques, qui nous a permis de montrer que les modulateurs electroabsorption et les lasers en regime non lineaire sont des dispositifs permettant d'atteindre le domaine de frequences millimetriques. On montre de meme que le controle optique d'oscillateurs millimetriques a diodes superreseau constitue une alternative a la solution classique de photodetection. L'etude de ces oscillateurs a porte sur la synchronisation optique directe et sur la synchronisation optique indirecte, dans ce dernier cas on associe une photodiode a l'oscillateur. La seconde partie du memoire traite des demonstrateurs systemes integrant les differentes solutions de modulation et de detection que nous avons etudiees. La grande capacite des systemes mixtes optique-radio dans le domaine millimetrique a ete mis en evidence par la transmission de debits de plus de 800 mbits/s. Enfin ces memes liaisons ont permis la distribution de services video a 2. 048 mbits/s avec un taux de partage optique de 1:8


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 139 P.
  • Annexes : 80 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 1996/110
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.