Musique et itinéraires de formation dans quelques œuvres de langues allemande et française du milieu du XIXème siècle à nos jours

par Aude Locatelli

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation comparées

Sous la direction de Philippe Chardin.

Soutenue en 1996

à Reims .


  • Résumé

    Un double intérêt pour le domaine musico-littéraire et pour le concept de bildung justifie la comparaison, dans cette thèse, de dix "romans de la formation musicale" - de langues française et allemande - qui se répartissent symétriquement du milieu du dix-neuvième siècle à os jours. Le roman du musicien, ou la maitrise du temps est a la fois l'enjeu de la formation et l'objet de l'art sonore, se singularise par une surdétermination temporelle. Par opposition a la tradition goethéenne du voyage formateur, l'analyse des itinéraires spatio-temporels et spirituels montre l'importance dans ces œuvres du processus d'intériorisation qui aboutit au type paradoxal du voyage immobile. L'apprentissage de la musique correspond a différentes constantes du point de vue des exigences, des institutions, des figures tutélaires et des modes de formation qui vont de l'apprentissage au "dressage". La culture musicale de romanciers dont la formation en ce domaine a servi pour certains de propédeutique a l'écriture est l'objet d'une transposition littéraire qui confronte le lecteur a la problématique fondamentale des rapports musique langage. La revendication du statut d'écrivain-musicien, l'"intertextualité" créée par le jeu des références et des citations musicales, étayent l'hypothèse d'une contribution de la musique a la création romanesque et soulèvent le problème des analogies structurelles. L'étude des infléchissements de la représentation du musicien aboutit enfin au constat d'une remise en cause laïcisante des présupposés de la bildung. A l'interprétation transcendantale de la vocation se substitue une interrogation sur l'identité de l'artiste et sur la fonction sublimatoire de la musique. En contrepoint au malheur de l'idéal que souligne le passage du mythe romantique de l'artiste au roman du rate, l'art tente malgré tout de pallier, par une recherche formelle, l'absence d'ordre unificateur au sein de cette "épopée d'un monde sans dieu" que constitue le roman de l'artiste "démissionnaire".

  • Titre traduit

    Music and ways of apprenticeship in a few novels in french and german languages from the middle of the nineteenth century to nowadays


  • Résumé

    A Double interest for the literary and musical realm and for the idea of bildung justifies the comparison, in this thesis, of ten novels of musical education - in french and german languages - which are symetrically divided from the middle of the nineteenth century to nowadays. The novel of the musician, in which mastery of time is both the stake of apprenticeship and the core of the art of music, is characterized by a plurality of determinations, from a temporal point of view. In opposition to the goethean tradition of educational travel, the analysis of these spatio-temporal and spiritual ways shows the importance in these works of the process of "interiorisation" wich leads to a paradoxal kind of motionless travel. The apprenticeship of music is related to a few permanent features from the point of view of requirements, of institutions, of protecting characters and of education itself-either apprenticeship or "drilling". Through musical references in the works of novelists whose eduction in this realm played for a few of them the part of an introduction to writing, the reader is confronted with a literary transposition which sets the basic problem of relationship between music and language. The claim to a status of "musician-writer", the intertextuality created by the game with musical quotations, reinforce the hypothesis of a contribution of music to fictional novels and put into relief the problem of structural analogies. The study of changes in the representations of musicians leads to the conclusion that the originally religions foundations of the idea of bildung are later called in the question. A transcendental interpretation of vocation is replaced by an interrogation upon the identity of the artist and upon the sublimatory function of music. As a counterpoint to the theme of "unhappiness because of ideals" underlined by the evolution from the romantical myth of the artist to the novel of failure, art tries, in spite of all, to counterbalance, through a formal research, the lack of unifying order inside this epos of a world without god, the novel of the "resigning artist".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (459 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 407-444. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Reims Champagne-Ardenne. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Clignancourt.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996REIML007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.