De conneville a villegaignon : un regard sur les indiens du bresil

par ANA LUCIA VULFE NOTZOLD

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Marcadé.

Soutenue en 1996

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le vaste champ de recherche sur les indiens qui habitaient le littoral du bresil au xvi siecle, les tupi, a suscite des etudes sur leur comportement, us et coutumes. Notre travail tente une nouvelle approche de ce peuple, a travers les recits des voyageurs. Les bons rapports etablis par les marins francais avec les tribus cotieres ont suscite une litterature de voyage qui nous a permis d'etudier ces individus. Des questions qui ont ete abordees pendants longtemps et qui ont ete considerees comme reglees, comme le jugement sur des indiens vivant sans aucune loi, sans aucune croyance sont abordees; elles entrainent a des reponses qui nous font voir l'indien comme un etre appartenant a une autre race, vivant dans un monde different de celui des voyageurs; de ce fait, ils avaient a leur facon, une loi, des croyances et des preceptes moraux. La vie dans la communaute etait fixee de maniere precise, avec une division du travail entre les hommes et les femmes. L'artisanat etait tres important, car c'etait a partir du travail manuel que les indiens produisaient les instruments necessaires a leurs besoins. Les indiens utilisaient les materiaux trouves dans la nature pour fabriquer les objets utilises quotidiennement. En somme, les recits des voyageurs francais constituent une bonne source pour l'etude des indiens et sont un element de base pour l'etude des rapports entre les deux peuples et la vision de l'autre.

  • Titre traduit

    From gonneville to villegaignon: a study of brazilian indians


  • Résumé

    The vaste field of research on indians living on the coast of brazil in the sixteenth century, the tupis, has resulted in studies of their behaviour, habits and customs. Our work attempts a new approach to this people, by means of traveller's tales. The good relations established by french sailors with the coastal tribes resulted in travel literature which allowed us to study these individuals. Some issues have already been tackled for quite sometime, and can be considered as having been dealt with, such as the judgements made about indians living without any laws or beliefs. Such judgements lead us to view indians as belonging to another race, as living in a very different world to that of the traveller's. In fact they had their own system of laws, beliefs and moral precepts. Community life was precisely organised, with work being divided between men and women. Crafts were very important, for it was through manual work that the indians produced the tools they needed. The indians used natural materials in order to make objects for daily use. To sum up, the french traveller's tales represent a good source for the study of the indians, and are an essential element in the study of the relations between the two peoples and of their perception of each other.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1996POIT5016
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.