Proces et miroirs

par Bernard Dugué

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de MIKLOS VETO.

Soutenue en 1996

à Poitiers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La these intitulee proces et miroirs tente de proposer un tournant metaphysique au sein de la philosophie. Ce tournant est envisage en prenant appui pour l'essentiel sur trois des courants de pensee occidentaux : l'ontologie grecque avec aristote et le neoplatonisme de proclus, la mystique de l'islam avec sohravardi, ibn arabi et sadra shirazi, l'idealisme allemand avec schelling, hegel et heidegger qui prononce la fin de la metaphysique. La metaphysique que l'on propose s'ouvre egalement a la science moderne, et notamment aux decouvertes issues de la physique quantique. Enfin, la poesie apparait au travers de dante et mallarme. La section i a pour objectif d'indiquer quels sont les trois modes de connaitre, et quel savoir peut etre elabore en rapport avec ces modes de connaissance, sensible, rationnel et spirituel. La section ii se propose d'elaborer ontologiquement l'etre, mais aussi d'en saisir l'aspect ontodynamique au travers des donnees rapportees par la litterature, la philosophie et la science, et ou il apparait une entente sur les principes dynamiques impliques dans les etres. La section iii interroge la conception hylemorphique aristotelicienne fondee sur la dualite forme matiere; la physique actuelle permet de proposer une conception hylemorphique revisitee basee sur la dualite forme energie ou bien forme mouvement. Cette conception hylemorphique permet de reintroduire les formes substancielles. Dans la section iv, on construit une forme substancielle associee a un concept en elaborant d'abord le concept logiquement, puis ontologiquement. Cette section permet donc d'introduire une entite de nature neoplatonicienne, l'autoconstituant, tout en posant cet autoconstituant comme un moyen terme entre la forme substancielle et un principe transcendant. La section iv constitue alors un point de raccordement ontologique entre l'immanent et le transcendant.

  • Titre traduit

    Process and mirrors


  • Résumé

    The thesis whose title is process and mirrors propose a metaphysical turn. This turn is based upon three occidental currents of thinking : grec ontology with aristotle and the neoplatonician proclus, islamic mystics with sohravardi, ibn arabi and sadra shirazi, german idealism with schelling, hegel and heidegger who stated the end of metaphysics. Whe also use the recent discovery of modern science, especially quantum physics. Poesy appear with dante and mallarme. Section i show that three cognitive modes are offered to human, and are in correspondance with three types of knowledge, sensible, rational and spiritual. In section ii, we build up an ontological construction of being. Dynamical characters are described and developped with study of literature, philosophy and sciences. In section iii, we discuss about hylemorphic conceptions of aristotle, and we propose a new hylemorphic conception based upon a duality form energy or form movement. We can reintroduce substancial forms. In section iv, we construct a substancial form associated to a concept. We develop a logical construction of the concept, then an ontological construction. So, we can introduce a jonction between immanence and transcendance, with use of a neoplaonician entity : the autoconstituant. In section v, we develop a metaphysics treatise and we describe the jonction between immanence and transcendance : each being find and reach his internal mirror with the superabundance of the un.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.