Activation des sous-unités réceptrices du complexe gp130 et du récepteur au LIF par le leukémia inhibitory factor, le ciliary neurotrophic factor et la cardiotrophine 1

par Olivier Robledo

Thèse de doctorat en Biochimie

Sous la direction de H. GASCAN.

Soutenue en 1996

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La famille de l'il-6 comprend actuellement 6 membres: l'interleukine 6 (il-6), l'interleukine 11 (il-11), l'oncostatine m (osm), le leukemia inhibitory factor (lif), le ciliary neurotrophic factor (cntf) et la cardiotrophine 1 (ct-1). Ces molecules pleiotropes se caracterisent par des activites biologiques et des recepteurs multimeriques proches. En effet, ces cytokines utilisent dans leur recepteur une chaine de transduction commune, une glycoproteine de 130 kda (gp130). Cette sous-unite de transduction peut s'homodimeriser dans le cas de l'il-6 et de l'il-11, ou former un heterocomplexe avec le recepteur au lif (gp190) dans le cas des recepteurs pour le lif, le cntf, l'osm et la ct-1. Pour certaines de ces molecules, l'il-6, l'il-11 et le cntf, une troisieme chaine specifique complete le recepteur. Dans un premier travail, nous montrons que le lif et le cntf se fixent respectivement sur la gp130 et gp190 lorsque ces deux sous-unites sont exprimees independemment. En revanche, lorsque le recepteur trimerique du cntf est present, le lif et le cntf possedent un meme site de reconnaissance dependant de la conformation prise par le complexe trimerique. Une deuxieme etude porte sur le recepteur de la cardiotrophine 1. Nous montrons que cette cytokine utilise les sous-unites gp130 et gp190 associees a une troisieme chaine receptrice pour transmettre le signal de transduction sur des cellules neuronales. Les proteines kinases cytoplasmiques jaks sont activees et relayees par le facteur de transcription stat3 apres stimulation par cette molecule. La ct-1 est une cytokine pleiotrope qui agit sur des lignees hepatocytaires, comme les autres membres de la famille, en activant les proteines de l'inflammation. La ct-1 permet egalement d'une maniere similaire au lif, a l'osm et au cntf, une augmentation de la secretion de l'il-6 dans certains modeles cellulaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 201 f
  • Annexes : 244 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2357
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.