Caractérisation d'une conductance chlorure activée par le calcium dans les cellules musculaires lisses de l'aorte de rat : régulation par la voie du monoxyde d'azote (NO) et implication dans le contrôle du tonus vasculaire

par Thierry Chataigneau

Thèse de doctorat en Physiologie et pharmacologie membranaires

Sous la direction de M. JOFFRE.

Soutenue en 1996

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'endothelium exerce un important controle du tonus vasculaire par l'intermediaire des facteurs relaxants et contracturants qu'il synthetise. L'un de ces facteurs, le monoxyde d'azote (no), est un puissant vasodilatateur dont les effets sont principalement medies par le gmpc. Il est reconnu que les canaux potassiques dependants du calcium sont actives par la voie du no tandis que les canaux calciques sont generalement inhibes. Cependant, nous ne possedons aucune information des effets du no sur les conductances chlorures du muscle lisse vasculaire. Nous avons caracterise le courant chlorure active par le calcium (i#c#l#,#c#a) dans les cellules musculaires lisses fraichement isolees d'aorte de rat avec la technique du patch-clamp en configuration cellule entiere. Cette conductance a ete isolee a l'aide de solutions de chlorure de cesium qui permettent de bloquer le courant potassique active par le calcium et sensible au tea qui a ete mis en evidence dans le courant global. I#c#l#,#c#a est un courant rectifiant dans le sens sortant et ne presentant pas d'inactivation ; il est significativement inhibe par le dids qui est le plus efficace des trois bloqueurs de conductance chlorure testes. Il est active dans une gamme physiologique de concentrations calciques intracellulaires et le seuil d'activation est proche de 100 nm. I#c#l#,#c#a est active par la norepinephrine et l'atp, et pourrait etre responsable de la depolarisation initiant le couplage excitation-contraction. Notre etude montre pour la premiere fois que i#c#l#,#c#a est regule positivement par la voie du no. L'effet potentialisateur du nitroprussiate de sodium, un nitrovasodilatateur donneur de no, n'est observe qu'apres activation prealable du canal chlorure par le calcium. Deux mecanismes de regulation ont ete determines impliquant tous les deux le gmpc. Le premier resulte vraisemblablement d'un effet direct du gmpc tandis que le second proviendrait d'une phosphorylation du canal ou d'une proteine associee par la proteine kinase dependante du gmpc. L'etude de l'influence de i#c#l#,#c#a sur l'activite contractile de l'aorte de rat indique que le courant chlorure entrant contribue au maintien de la contraction noradrenergique. En revanche, i#c#l#,#c#a s'opposerait aux contractions induites par des solutions hyperpotassiques depolarisantes contenant au moins 50 mm kcl et permettant l'inversion du sens du courant. I#c#l#,#c#a contribuerait a l'effet relaxant du no dans ces conditions

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [14], 203, xxiii f
  • Annexes : 272 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2321
  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.