Oxydation catalytique de composés organiques en milieu aqueux par le peroxyde d'hydrogène en phase hétérogène

par François Crissot

Thèse de doctorat en Chimie et microbiologie de l'eau

Sous la direction de J. DE LAAT.

Soutenue en 1996

à Poitiers ESIP .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette etude a eu pour but de mettre au point des systemes catalytiques d'oxydation en phase heterogene de composes organiques en milieu aqueux bases sur l'activation du peroxyde d'hydrogene a temperature ambiante, pression atmospherique et a des ph voisins de la neutralite. Les systemes h#2o#2/charbons actifs dopes ou non en especes metalliques ne permettent pas d'oxyder les composes organiques bien que ces catalyseurs soient tres actifs pour decomposer le peroxyde d'hydrogene. Dans le cas des catalyseurs fer, cuivre, manganese, titane, chrome supportes sur des zeolites, silices et dans le cas des titanosilicalites, la distinction entre les reactions en phase homogene et en phase heterogene n'a pu etre etablie. Les concentrations relativement elevees en metal dissous retrouvees en solution sont vraisemblablement en grande partie responsables de l'oxydation des composes organiques par des reactions de type fenton. Par contre une activite catalytique en phase heterogene a pu etre etablie avec des catalyseurs cuivre/alumine en minimisant les risques de relargage de cuivre par une regulation du ph autour de 8,5 0,5. L'oxydation des composes organiques (acide salicylique, phenol, acide formique) n'a ete obtenue qu'aux fortes concentrations de peroxyde d'hydrogene (10 a 100 mm). L'elimination complete du compose organique (1 mm) necessite cependant des doses tres elevees de peroxyde d'hydrogene (100 a 200 moles/mole de compose organique) et ne conduit qu'a une elimination partielle du carbone organique. Divers parametres influant cette oxydation catalytique sont etudies

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [7], 152 p
  • Annexes : 288 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2319
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.