Effet et mécanisme d'action d'un facteur endothélial, l'endothéline, sur la régulation béta-adrénergique du courant calcique des cellules atriales de mammifères

par Nathalie Delpech

Thèse de doctorat en Électrophysiologie et pharmacologie cellulaire. Interactions cellulaires

Sous la direction de H. SOUSTRE.

Soutenue en 1996

à Poitiers .


  • Résumé

    Notre travail a pour but d'etudier l'interaction de l'endotheline (et-1), facteur endothelial vasoconstricteur, avec la regulation beta-adrenergique du couplage excitation-contraction du muscle cardiaque, par l'analyse de l'effet de l'et-1 sur le courant calcique de type l, i#c#a#l, a l'origine de la contraction. I#c#a#l a ete enregistre par la technique de patch clamp, sur des myocytes isoles de cur de rats et de cobayes. Nous avons observe qu'independamment du type cellulaire, cellules atriales et ventriculaires de rat ou de cobaye, l'et-1 n'a pas d'effet sur i#c#a#l. Basal. En revanche, l'et-1 inverse l'augmentation beta-adrenergique de i#c#a#l sur les cellules atriales de rat et de cobaye, et sur les cellules ventriculaires de cobaye, mais pas sur les cellules ventriculaires de rat. Les effets plus constants et reproductibles de l'et-1 sur cellules atriales de rat nous ont amene a choisir cette preparation pour la suite de notre etude. L'utilisation du bq 123 et de l'irl 1038, antagonistes specifiques des recepteurs respectivement et#a et et#b, et l'utilisation de l'et-3 ont permis de montrer une action de l'et-1 via l'activation des recepteurs et#a. Ce resultat est en accord avec les etudes biochimiques definissant une majorite de recepteurs et#a dans le coeur. L'absence d'effet de l'et-1 sur i#c#a#l basal et son antagonisme vis a vis de la stimulation beta-adrenergique de i#c#a#l suggerent une action sur i#c#a#l seulement lorsque le canal est phosphoryle. L'incapacite de l'et-1 a diminuer i#c#a#l augmente par le bayk 8644 confirme cette hypothese. Nous avons verifie si le mecanisme d'action de l'et-1 pouvait impliquer une interaction avec la voie de phosphorylation ampc-dependante du canal calcique. Apres augmentation de i#c#a#l par la forskoline, le 8brampc et l'ampc associe a l'ibmx, l'et-1 diminue encore i#c#a#l. Ces resultats excluent donc une action de l'et-1 par la voie de phosphorylation pka-dependante. Il est connu que l'et-1 est capable d'activer l'hydrolyse des phosphoinositides par la plc, conduisant ainsi a une augmentation du taux intracellulaire d'ip#3 et de dag. Une action de l'et-1 par augmentation du calcium libre intracellulaire via ip#3 est exclue dans nos conditions experimentales, ou toute variation intracellulaire de calcium est tamponnee. Une activation de la pkc par le dag est egalement improbable puisque l'effet de l'et-1 est maintenu en presence d'un inhibiteur specifique de la pkc, le pkc 19-31. En conclusion, l'action inhibitrice de l'et-1 sur la stimulation beta-adrenergique du courant calcique des myocytes cardiaques ne semble pas impliquer les voies de phosphorylation par la pka et la pkc ; nous pouvons alors supposer son intervention dans l'activation de phosphatases


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [12], 168 f
  • Annexes : 286 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2298
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.