Etude à basse température des états d'adsorption et de l'oxydation électrocatalytique du D-glucose sur des électrodes de platine

par Frédéric Largeaud

Thèse de doctorat en Chimie appliquée

Sous la direction de B. BEDEN.

Soutenue en 1996

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'objectif de ce travail etait d'apporter des informations nouvelles sur l'oxydation electrocatalytique du d-glucose. Plus precisement, il s'agissait de mettre en evidence une eventuelle difference de reactivite entre les deux anomeres du glucose majoritairement presents en solution, a savoir le alpha et le beta-d-glucose. La determination de la nature des intermediaires reactifs, des poisons et des produits finaux issus de l'electrooxydation du d-glucose a ete abordee au moyen de techniques variees. Le choix delibere de travailler a basse temperature (2 degres c) a permis de stabiliser les solutions de d-glucose, et donc de determiner par polarimetrie la distribution des anomeres en solution et son evolution au cours du temps, selon le ph du milieu considere. En s'appuyant sur ces donnees, il a ensuite ete possible de demontrer, par voltammetrie cyclique a variation lineaire de potentiel, que, des deux formes pyranniques du d-glucose susceptibles de se trouver en solution, seul le beta-d-glucose est caracterise a basse temperature par une forte reactivite sur une electrode de platine lisse. Les informations supplementaires recueillies, tant par voltammetrie cyclique sur les monocristaux de bas indice du platine, que par clhp et sm-cg pendant et a l'issue d'electrolyses prolongees, mais surtout par spectroscopies infrarouge de reflexion in-situ, ont permis de proposer un mecanisme plausible de l'electrooxydation du d-glucose sur le platine. Celui ci, apres une premiere etape de deshydrogenation de la molecule de glucose, fait intervenir, selon les conditions de potentiel, une forme gluconate et/ou une forme delta-gluconolactone. Le produit final de l'oxydation est ainsi toujours l'acide gluconique, forme soit directement a partir du gluconate, soit par hydrolyse de la lactone

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : [11] p. et f., 126 p
  • Annexes : 77 réf bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.