Contribution à l'étude de différents types d'écoulements en régime de Stokes

par Mohamed Hajjam

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de M. COUTANCEAU.

Soutenue en 1996

à Poitiers .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail apporte une contribution a une meilleure connaissance des ecoulements en regime de stokes, en analysant divers cas non encore resolus ou de configuration nouvelle presentant des caracteres particuliers, a savoir un ou des ecoulements secondaires induits par un ecoulement principal. On considere ainsi, tout d'abord, le cas des ecoulements autour d'obstacles axisymetriques a interface fluide et pour lesquels se developpe un ecoulement interne induit par le courant exterieur. Dans ce cadre, ont ete etudiees numeriquement la forme et la trainee d'une bulle d'air en ascension dans un tube vertical rempli d'un fluide tres visqueux et dont le diametre est tel qu'il confine fortement la bulle et la deforme. Ensuite, sont analyses, a la fois numeriquement par minimisation quadratique et experimentalement par visualisation, la naissance et le developpement de certains ecoulements bidimensionnels a structure cellulaire, les cellules de recirculation etant induites par le phenomene de decollement d'un ecoulement principal de rotation a partir des parois d'un canal exterieur. A titre d'exemples, on etudie l'ecoulement engendre par la rotation d'un cylindre circulaire, successivement: -dans un canal rectangulaire, en utilisant pour le calcul la serie polaire et en examinant particulierement l'influence de la position de la source de mouvement sur la topologie de l'ecoulement ; -dans l'entrefer d'une cuve annulaire, forme de deux cylindres circulaires concentriques, en introduisant la notion de serie polaire cellulaire et en etudiant en detail la structure des ecoulements pour differents rapports d'obturation, et ce quelle que soit la position de la source de mouvement dans cet entrefer. Enfin, le champ d'utilisation de la serie polaire est elargi aux ecoulements generes par la rotation soit d'un cylindre circulaire unique dans des cuves de formes variees (diedre, ovale, circulaire), soit d'une serie de cylindres identiques, regulierement espaces mais non necessairement centres, dans un canal rectangulaire. De nouvelles voies de recherche ont ainsi ete degagees

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 179 P.
  • Annexes : 71 réf. bibliogr

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Section Sciences, Techniques et Sport.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 96/POIT/2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.