Relations entre les variations de stoechiométrie en oxygène, la présence d'oxyde de cuivre libre et les transitions supraconductrices dans les céramiques Nd-Ce-Cu-o

par Hassan Radi Amrani Idrissi

Thèse de doctorat en Sciences de l'ingénieur. Sciences de matériaux

Sous la direction de René Berjoan et de Gilles Peraudeau.

Soutenue en 1996

à Perpignan .


  • Résumé

    Ce travail est une etude, essentiellement experimentale, ayant pour but de montrer comment les differents traitements thermiques effectues sous pressions partielles d'oxygene variables modifient la nature, et la composition chimique ainsi que les proprietes supraconductrices de ceramiques polycristallines nd#2#-#xce#xcuo#4#-#. Les ceramiques nd#2#-#xce#xcu#1#+#yo#4#-# ont ete elaborees soit par reaction a l'etat solide entre les oxydes simples, soit par reaction a partir des solutions solides nd#2o#3, ceo#2 formees par co-fusion des oxydes au four solaire, puis recuites a 900c ou a 1600c. Pour chaque methode de preparation, les ceramiques obtenues ont ete caracterisees du point de vue de la nature des phases presentes, des variations de la stoechiometrie en oxygene a l'air ou sous pressions partielles d'oxygene variables, et de la conductivite electrique en utilisant respectivement la diffraction des rayons x, la microthermogravimetrie, les spectroscopies w. D. S et x. P. S et des mesures de resistivite electrique a basse temperature. Les resultats microthermogravimetriques ont montre que les echantillons prepares a l'air a partir des oxydes simples, caracterises prealablement purs par diffraction des r. X, contiennent des concentrations faibles d'oxyde de cuivre libre. Inversement, les echantillons prepares a partir des solutions solides recuites a 1600c, sont caracterises plus homogenes par diffraction des r. X et par microanalyse x relative aux elements cu, nd et ce. Ces echantillons se singularisent par l'absence de cuo libre. Les resistivites obtenues pour ces echantillons sont elevees et les transitions supraconductrices n'aboutissent pas a des resistivites nulles. Concernant les ceramiques preparees a partir des oxydes simples, les resultats thermogravimetriques confrontes aux mesures de conductivite electrique permettent d'etablir la correlation: presence de cu#2o libre au cours de la reduction transition supraconductrice. Ce cu#2o libre present dans la ceramique pendant la reduction semble s'incorporer dans la phase t' probablement lacunaire en cuivre apres la preparation a l'air.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 157-166.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1996 AMR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.