Toxicité de deux herbicides, l'imazaquine et le metsulfuron méthyle sur la croissance de plantules de mai͏̈s (zea mays) influence de l'antidote lab 145 138 h

par Norbert Martial Satchivi

Thèse de doctorat en Agrochimie

Sous la direction de C.-M. COSTE.

Soutenue en 1996

à Perpignan .


  • Résumé

    Les imidazolinones et les sulfonylurees sont des herbicides inhibiteurs de l'acteloactate synthase (als), premiere enzyme commune a la voie de biosynthese des acides amines a chaine ramifiee. Cependant on ne sait pas comment l'inhibition de cette enzyme entraine l'arret des divisions cellulaires puis de la croissance et finalement la mort du vegetal. Dans cette etude, nous avons recherche a preciser certains effets secondaires de l'imazaquine (iq) et du metsulfuron methyle (msm). Nous avons d'abord precise les conditions de culture des caryopses ; il en ressort que l'obtention de plantules agees de trois jours necessite 6 h d'imbibition des caryopses avec 5 ml de milieu d'imbibition. Cela nous a permis d'analyse l'influence de l'antidote lab 145 138 h sur l'effet toxique des deux herbicides. Les resultats obtenus montrent qu'en absence de l'antidote, l'iq et le msm provoquent des reductions de 53 et 58% de l'elongation du coleoptile et de 72 et 84% de celle de la racine lorsque la dose utilisee est egale a 4000 nm. Cependant, le pretraitement des caryopses avec l'antidote a 70 m, amoindrit l'effet herbicide ; les reductions passent respectivement a 28 et 27% au niveau du coleoptile et a 60 et 68% au niveau racinaire. Cet antidote est donc capable d'assurer une protection partielle de la plantule contre les effets toxiques de l'iq et du msm. En ce qui concerne l'impact des deux herbicides sur la teneur en proteines solubles des apex coleoptilaires et racinaires, nous avons montre que les differents traitements herbicides provoquent une augmentation de 17 a 30% de la quantite de proteines des apex coleoptilaires lorsque la dose appliquee est comprise entre 1200 et 4000 nm. Toutefois, le pretraitement des caryopses avec l'antidote lab induit une diminution de l'effet herbicide ; l'accroissement de la teneur en proteines n'est plus alors que de 14 a 19% pour ces memes doses. Au niveau racinaire seule le msm a 4000 nm provoque une augmentation de 15% de la teneur en prot


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 168 f.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1996 SAT
  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.