Contribution à la connaissance de quelques mécanismes de reproduction et tentatives d'induction chimique de la tétraploi͏̈die chez la crevette Penaeus Indicus Milne Edwards (crustacé, décapode)

par Luc Peeters

Thèse de doctorat en Biologie de la reproduction

Sous la direction de Christian Herbaut.

Soutenue en 1996

à Pacifique .


  • Résumé

    Afin de mieux aborder le problème de la fécondation in vitro chez la crevette Penaeus indicus, une étude de l'interactin entre les deux sexes au niveau des processus de matruation des gamètes a permis de montrer : 1, que le transfert de spermatophores interagit directement avec la VIH en stimulant la vitellogenèse et interagit indirectement avec la MIH en allongeant le cycle de mue, 2, que les spermatozoi͏̈des subissent une augmentation du pH cytoplasmique et de la concentration intracellulaire de calcium lors de leur séjour dans le thélycum de la femelle. Par contre, aucune modification morphologique ou ultrastructurale n'a pu être mise en évidence. Un processus de capacitation analogue à celui se produisant chez les spermatozoi͏̈des de mammifères est discuté. Pour mieux comprendre le mode d'action de traitement supposés polyploi͏̈disants, une nouvelle technique a été introduite dans l'arsenal utilisé classiquement en cytogénétique : la microscopie confocale à balayage laser. Une méthode originale de révélation simultanée de l'ADN et de la tubuline a été développée sur le système confocal MRC 600 (Bio-Rad) couplé à une laser argon/krypton. L'utilisation de cette technique et de notre méthode ont permis de montrer que les cytochalasines B et D, la caféine et la 6-diméthylaminopurine (6-DMAP) sont inefficaces pour produire des embryons mosai͏̈ques supposés nullo-tétraploi͏̈des. Son action potentielle sur l'activitié du centrosome maternel la présente comme un agent parthénogénétique susceptible d'être efficace. Les modes d'action des substances et leurs effets sont décrits et discutés. Les traitements polyploi͏̈dant potentiellement efficaces chez P. Indicus sont discutés à la lumière des données sur son développement embryonnaire, des résultats disponibles dans la bibliographie concernée et des résultats encourageants obtenus chez Sicyonia ingentis.


  • Résumé

    In order to develop in vitro fertilization in the Indian white shrimp Penaeus indicus, the examination of interactions between both sexes revealed that : i, the impregnation of the female (i. E. Spermatophore transfer) interacts directly with the Vitellogenin inhibiting hormone by stimulating the vitellogenesis and indirectly with the molt inhibiting hormone by extending the molt cycle duration, ii, the spermatozoa undergo an increase of their cytoplasmic pH and intracellular calcium concentration when stored in the female thelycum. However, neither morphological nor ultrastructural modifications were found to be associated to the biochemical capacitation of the spermatozoa. The capacitation process evidenced here is compared to that occuring in mammals. The cytological effects of various chemicals expected to induce polyploidy were assessed by laser scanning confocal microscopy, a technique newly employed in the field of cytogenectics. An orignial method of simultaneous visualization of DNA and tubulin was specifically developed with the MRC-600 confocal system (Bio-Rad) fitted an argon/krypton laser source. Both this technique and our method showed that cytochalasins B and D, caffeine, and 6-dimethylaminopurine (6-DMAP) were unable to produce P. Indicus tetrapoid embryos by endomitosis. The 6-DMAP induced putative nullo-tetraploid mosaic embryos. Its potential action on the maternal centrosome activity would make this molecule an efficient agent in inducing parthenogenesis. The way of acting of the chemicals tested in P. Indicus are described and discussed. Potentially effective treatments of polyploidization are proposed, supported by the data on embryonic development, reports in other animals, and encouraging results obtained in the shrimp sicyonia ingenti.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (146 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 115-137

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille (Villeneuve d'Ascq, Nord). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 52356-1995-1
  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 1996 PEE
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B IX b / PEE / c
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.