Contribution a la biologie, la reproduction et la croissance de turbo marmoratus (linne, 1758) autour de l'ile de tahiti

par Bernard Bourgeois

Thèse de doctorat en Écologie marine

Sous la direction de Claude-Elisabeth Payri.

Soutenue en 1996

à Pacifique .


  • Résumé

    Turbo marmoratus est un gasteropode nacrier a bon potentiel economique et qui s'est bien adapte aux recifs de polynesie francaise. Pourtant peu de donnees scientifiques sont disponibles. L'interet que peut representer ce mollusque dans le developpement economique du territoire, a conduit, entre 1992 et 1995 a la realisation de notre etude entierement consacree a la biologie de l'espece. L'observation detaillee de la coquille de t. Marmoratus a permis de decrire 4 stades d'evolution morphologique lors de la croissance. L'etude de l'ontogenie de la coquille fait etat d'une structure en 5 couches: le periostracum, la couche prismatique, la couche nacree, la couche fibreuse et la couche prismatique oblique. L'etude biometrique de la coquille a permis d'etablir les equations allometriques dont l'application permet de passer aisement d'une dimension a une autre. Il en ressort que la croissance relative est de type isometrique et que le diametre de la coquille est la mesure la mieux adaptee pour decrire la croissance de t. Marmoratus. L'etude macroscopique et histologique des gonades a montre que l'espece est gonochorique, sans caracteres secondaires apparents et de sex-ratio 1/1. Quatre stades de maturation des gametes sont decrits et comparables a ceux d'autres archeogasteropodes. Le cycle de reproduction, decrit par l'evolution des stades de maturite et des indices gonadosomatiques, est influence par les fluctuations de temperature. Bien que des individus matures soient presents toute l'annee dans le milieu, la periode de ponte coincide avec la saison chaude et le repos sexuel avec l'hiver austral. Deux pontes totales sont observees en debut et en fin de periode. La temperature ambiante de l'eau de mer superieure a 27c semble declencher la maturation des gonades, tandis que le retour aux temperatures inferieures provoquerait la ponte totale. Une anomalie climatique, tel l'evenement enso, a perturbe le cycle de reproduction, en particulier en etendant la periode de ponte et en provoquant des episodes successifs de pontes partielles. La fecondite absolue, consideree comme le nombre d'ovocytes matures emis par une femelle en une annee, est tres variable entre individus mais augmente avec la taille jusqu'a 20 cm ou elle se stabilise a 4,5 millions d'ovocytes. La taille a la premiere maturite est fixee a un diametre de 16 cm. Les parametres de croissance de l'equation de von bertalanffy ont ete calcules d'une part a partir d'experiences de marquage-recapture et d'autre part par sclerochronologie. Par la premiere methode: l = 26,8 cm et k = 0,26 an#-#1. Trois periodes de croissance sont mises en evidence en relation avec le cycle de reproduction. Le taux de croissance le plus faible correspond a la periode de ponte (janvier-avril) ; la reprise de croissance a lieu apres la maturation ou la ponte (avril-aout) pour s'accelerer jusqu'a la periode de reproduction suivante. Chez t. Marmoratus, l'accroissement diminue avec l'augmentation de la taille des individus. L'ageage des animaux a ete realise par la methode de sclerochronologie apres validation de la periodicite de la formation des stries elementaires de croissance, sur les pieces calcifiees (coquille et opercule). Les donnees obtenues par la methode de la densite des suies journalieres decrivent le modele de croissance dont les parametres sont: l = 30,3 cm et k = 0,32 an#-#1. Les resultats acquis lors de cette etude pourront aider a la mise en place d'un plan d'amenagement et de gestion de la ressource a long terme en polynesie francaise

  • Titre traduit

    Contribution to the biology, reproduction and growth of turbo marmoratus (linne, 1758) in tahiti (french polynesia)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 p).
  • Annexes : 346 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 1996 BOU
  • Bibliothèque : Université de la Nouvelle Calédonie (Nouméa). Bibliothèque universitaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH UPF 1996 BOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.