Substitution ou suppression de l'aprotinine bovine dans une colle de fibrine : de la recherche à l'élaboration d'un nouveau prinvipe

par Alain Courtade

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jacqueline Jozefonvicz.

Soutenue en 1996

à Paris 13 .


  • Résumé

    L'usage de la colle de fibrine est fréquent en chirurgie, pour compléter l'hémostase locale. Ce produit biologique contient du fibrinogène et de la thrombine d'origine humaine ainsi que de l'aprotinine bovine comme agent antifibrinolytique. La tendance actuelle de la pharmacopée européenne est au remplacement des produits d'origine bovine. La colle de fibrine, par l'aprotinine bovine (ap) qu'elle contient, fait partie des produits concernés. Le risque, certes non prouvé, de transmission à l'homme de l'encéphalopathie bovine spongiforme, ne peut être écarté à ce jour. Dans cette perspective, la substitution de ap(3000 uik/ml) d'une colle de fibrine, par un antifibrinolytique de synthèse, a fait l'objet de travaux de recherche. En France, ces produits de synthèse, l'acide tranexamique (amca) et l'acide epsilon amino-caproïque (eaca), ont été couramment prescrits, par os ou par voie parentérale, dans la prévention et le traitement des fibrinolyses subaigües et aigües. Au cours d'expérimentations in vitro et in vivo, ces antifibrinolytiques, ont été comparés, au sein d'un caillot de fibrine, à l'ap(référence) ainsi qu'à un placebo (h20). L'analyse des courbes doses-réponses d'activité antifibrinolytique a permis d'établir une concentration optimale de 10 mg/ml pour chacun de ces produits de substitution (eaca10 et amca10). Une étude rhéologique a confirmé que les propriétés visco-élastiques du caillot ainsi stabilisé, ne sont pas modifiées. La recherche d'une éventuelle cyto-toxicité et d'une influence sur la culture de 4 lignées cellulaires (hep2, fh, vero, mrc5), ont été réalisées. Si le substitut hydrique au sein du caillot est sans effet, eaca10 inhibe la croissance cellulaire. Si l'aprotinine stimule la croissance cellulaire, amca10 a un effet intermédiaire. La biodégradabilité du caillot, en site sous-cutanée ou en site hépatique chez la lapine, a toujours permis de retrouver un caillot palpable ou visible, quelque-soit la condition testée (amca10, eaca10, h20, ap). Un essai clinique prospectif randomisé chez l'homme, a montré qu'en chirurgie thyroïdienne large, la substitution de ap par amca10, au sein d'une colle de fibrine, s'accompagne d'une tolérance et d'une efficacité cliniques excellentes. Ces résultats suggèrent que l'acide tranexamique (amca 10mg/ml) peut remplacer l'aprotinine bovine (3000 uik/ml), au sein d'un nouveau principe de colle de fibrine, sans en altérer ses propriétés.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 155 p.
  • Annexes : 124 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH1996 052
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.