Etude du comportement de butinage et des capacités de discrimination olfactive dans la relation abeille (Apis mellifera L. ) - colza (Brassica napus L. )

par Omar Eduardo Bailez

Thèse de doctorat en Biologie des organismes, biologie du comportement

Sous la direction de Minh-Hà Pham-Delègue.

Soutenue en 1996

à Paris 13 .


  • Résumé

    Ce travail a pour but de préciser, sur le modèle abeille-colza, les mécanismes comportementaux de la reconnaissance de sources alimentaires chez l'abeille domestique, mettant en jeu principalement des odeurs florales. Les études ont été conduites en conditions contrôlées, ce qui a nécessité la mise au point d'une cage de vol dans laquelle on a vérifié la possibilité de maintenir une colonie d'abeilles, en relevant l'activité de butinage et la mortalité. Tout d'abord, une étude descriptive du comportement de butinage en présence de 2 génotypes de colzas de structure florale contrastée (fleurs avec ou sans pétales) a été réalisée, grâce a une analyse informatisée des actes comportementaux. D'une part une catégorisation des butineuses en fonction du type d'aliment prélevé (nectar, pollen), d'autre part la mise en évidence d'une préférence pour les colzas avec pétales, dont les nectars sont plus abondants, a été constatée. Pour évaluer de façon plus analytique le rôle de la récompense alimentaire et des signaux odorants dans la reconnaissance d'une source alimentaire, un dispositif comprenant des fleurs artificielles, a été conçu. Un effet du volume de la récompense sur les capacités d'apprentissage olfactif a été montré. Des expériences de conditionnement des abeilles a des mélanges de composes appartenant aux émissions volatiles de fleur de colza, suivi de test avec les produits constitutifs de ces mélanges, ont permis de constater que le linalool et le phenylethyl isothiocyanate, sont très représentatifs des mélanges. Afin de préciser les modalités de discrimination de ces mélanges, les expériences se sont poursuivies avec des abeilles en contention, soumises à une procédure d'extension conditionnée du proboscis. La combinaison d'expériences, a permis de confirmer l'existence de composes-clés dans la reconnaissance des mélanges, et de mettre en évidence des capacités de généralisation qualitative et quantitative. L'ensemble de ces travaux a contribue, grâce au développement de méthodologies adaptées, a caractériser les séquences de butinage d'abeilles sur des fleurs et a mieux comprendre les modalités de la discrimination d'odeurs florales complexes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 151 p.
  • Annexes : 120 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1996 036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.