Balzac et la condition féminine, ruse, perfidie, coquetterie et la psychologie de l'autre

par Faten Bejaoui

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de André Lorant.


  • Résumé

    Le portrait de la femme ou de la jeune fille au xix e siecle brosse par balzac dans la comedie humaine est inscrit sous le signe de la douleur et de l'exclusion; sous le regne de la bourgeoisie ou la femme est reduite au rang de femelle, s'opere la separation des deux sexes. Hommes et femmes, garcons et jeunes filles ne sont pas soumis aux meme lois. Tandis que l'homme est reconnu souverain et chef de la famille, la femme est consideree mineure a vie. La malheureuse n'a prendre place parmi les defavorises qui, condamnes a l'al ienation se retirent du monde pour etouffer leur chagrin. Toutefois, apres meditation, elle refuse d'adherer a ce statut de femme opprimee et se revolte. Dans sa description du "sexe dit faible", balzac demontre implicitement comment faire face a l'injustice, comment se trouver du bon cote du juge equitable. Son discours est celui du defenseur des fe mmes en retrait du monde, qui se repliant sur elles-memes, redisent leurs souffrances et triomphent du mal en utilisant les memes armes que leurs oppresseurs, c'est-a-dire ruse , perfidie, mensonge et duplicite. La femme connait bien l'impact de la coquetterie pour l'exclure de sa strategie de defense.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (547 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 532-547

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.