Étude pharmacologique et moléculaire des récepteurs nicotiniques non neuronaux : intérêt pour l'étude des mécanismes de la dépendance tabagique

par Khalid Benhammou

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Toxicologie fondamentale et appliquée

Sous la direction de François Lebargy.


  • Résumé

    La nicotine, principal alcaloide du tabac, produit des effets psychopharmacologiques chez l'animal et chez l'homme. Elle agit par l'intermediaire de recepteurs nicotiniques cerebraux. Cependant, la localisation cerebrale de ces recepteurs ne permet pas leur etude lors du tabagisme. Afin d'evaluer l'effet du tabagisme sur l'expression des sites de liaison nicotinique (sln), nous avons etudie ces sites sur des polynucleaires (pn) sanguins chez les sujets fumeurs et non fumeurs. Nous avons ainsi caracterise par des methodes pharmacologiques des recepteurs nicotiniques non neuronaux sur les pn et identifie des modifications chez les fumeurs: augmentation du nombre de recepteurs, apparition d'une deuxieme classe de sites de tres haute affinite. Nous avons etudie l'evolution de ces recepteurs chez des ex-fumeurs ayant arreter de fumer depuis quelques mois (ex1), plus d'un an (ex2), et des sujets prenant la gomme-nicotine depuis l'arret (ex3). Ainsi le profil des sln des ex1 et des ex3 ressemble a celui des fumeurs, les sln des ex2 se comportent comme ceux des non fumeurs (une seule classe de sites de liaison). La caracterisation moleculaire des recepteurs nicotiniques non neuronaux a ete realisee grace a l'utilisation de sondes nucleotidiques specifiques des chaines constitutives de ce recepteur (a3, a4, a5, a7, b2, b3, b4). Ainsi, les arn des chaines citees sont exprimes dans les cellules sanguines humaines. En revanche, la chaine b4 est faiblement transcrite. Par ailleurs, afin d'etablir le role physiologique de la nicotine et de son recepteur, nous avons etudie l'expression et la regulation de l'oncogene c-fos induite par la nicotine dans les cellules pc12, u937, et les macrophages alveolaires. L'induction de c-fos dans ces cellules se produit a 30 min. De stimulation avec la nicotine, cet effet est inhibe par l'hexamethonium, un antagoniste nicotinique, suggerant la specificite de la nicotine pour cet effet

  • Titre traduit

    Pharmacologic and molecular studies of the non neuronal nicotinic receptors : involvment in tobacco dependence


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (174 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 151-173

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.