Aspects du temps chez Sénèque

par Marie-Françoise Delpeyroux

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Carlos Lévy.


  • Résumé

    Seneque le philosophe (env. 5 av. J. -c. - 65 ap. J. -c. ) s'est interesse de pres au temps : toute son oeuvre en parle, depuis les consolations de jeunesse jusqu'aux dialogues et aux oeuvres de la maturite que sont les lettres et les questions naturelles. Pourtant, jamais il n'a pris la peine de definir clairement ce concept. C'est qu'il s'interesse davantage a ses aspects ethiques et existentiels qu'a sa definition physique et mathematique, telle que l'avaient recherchee aristote et les penseurs grecs stoiciens et epicuriens. Notre recherche se propose donc d'approcher divers aspects de cette notion multiforme. Il s'agit d'abord du temps cosmique, lie au mouvement des astres et de l'univers ; la theorie de la creation et de la destruction de celui-ci fait partie de la physique stoicienne, ainsi que la question du devenir de l'ame. Mais le temps intervient aussi comme facteur indispensable de la vie sociale et de l'action humaine, notamment dans le de beneficiis. L'originalite de seneque apparait encore davantage dans son traitement du temps comme dimension essentielle de la lutte contre les passions, que ce soit contre la colere ou le chagrin ; ou encore dans l'analyse du progres moral, necessairement situe dans le temps. Ces reflexions debouchent sur une appreciation ambigue du temps, considere a la fois, dans une perspective pessimiste, comme facteur entropique de degradation et, dans une perspective plus optimiste, comme instrument d'accomplissement de la sagesse a l'echelle de la vie humaine.

  • Titre traduit

    Aspects of time in Seneca


  • Résumé

    Seneca the philosopher (ca. 5 b. C. - 65 a. D. ) was closely interested in time : all his writings are more or less concerned with this notion, the consolations as well as the dialogues and, later in his career, the letters and the naturales quaestiones. Nevertheless, he did not bother to define the concept clearly. We think this is due to the fact that he is more concerned with the ethical and existential aspects of time than with its physical and mathematical definition, as sought by greek philosophers : aristotle, the stoics and the epicureans. The purpose of the present research is to investigate the manifold aspects of time in seneca. We will first consider cosmological time, linked with the motion of the stars and the universe. The cosmos-creating and destroying process is included in stoic physics, as well as the question of the immortality of the soul. But time also intervenes in human and social action, mostly in the de beneficiis. Seneca's originality appears still more clearly in his treatment of time as a crucial factor in fighting against the affections of the soul, be it anger or sorrow -or again in his analysis of moral progress, necessarily situated in the course of time. All these reflections lead seneca to an ambiguous judgment on time, which he views both pessimistically as an entropic factor of decay, and more optimistically as the instrument which allows the accomplishment of wisdom in human life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (510 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 489-503

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque :
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.