Effets de molécules "Heparan-like" et de facteurs de croissance "Heparin-binding" sur des processus de réparation osseuse in vivo et sur des cellules ostéoblastiques in vitro

par Frédéric Blanquaert

Thèse de doctorat en Biologie, physiologie, pharmacologie moléculaires et cellulaires

Sous la direction de Jean-Pierre Caruelle.


  • Résumé

    L'application locale de facteurs de croissance, appeles heparin-binding growth factors (hbgfs), tels que les fibroblast growth factors (fgfs), le transforming growth factor-b (tgf-b) ou les bone morphogenetic proteins (bmps) stimule la reparation osseuse. Le traitement de lesions osseuses requiert l'utilisation de fortes doses de facteurs, probablement pour compenser leur degradation. L'association de ces facteurs avec des molecules capables de les vehiculer, de les proteger contre les agents de degradation presents in situ, et de prolonger leurs effets biologiques, pourrait favoriser la cicatrisation. Des polymeres appeles cmdbs, obtenus par modification chimique de dextrane, possedent ces proprietes. Les cmdbs agissent in vitro comme des analogues fonctionnels des heparanes sulfates et de l'heparine, en protegeant les fgfs contre les degradations phmetriques, thermiques et enzymatiques et en potentialisant leurs effets biologiques. L'effet du cmdbs sur la reparation osseuse a ete etudie dans un modele de trepanation de l'os parietal du rat. Le cmdbs induit une cicatrisation dose-dependante. Une fermeture complete du defaut est observee pour les animaux traites, tandis que les temoins ne cicatrisent pas. L'os neoforme presente des caracteristiques radiologiques et histologiques comparables a celles de l'os initial. Une etude in vitro a ete entreprise sur des cellules osteoblastiques de la lignee mc3t3-e1 afin de preciser les mecanismes d'action des cmdbs sur la formation osseuse et leurs interactions avec differents hbgfs. Les cmdbs inhibent la proliferation de ces cellules. Ils amplifient l'inhibition de la proliferation induite par la bmp-2 et le tgf-b1 et inhibent la stimulation de la proliferation induite par le fgf-2. Ils augmentent l'activite biologique de ces hbgfs. Les cmdbs stimulent la differenciation cellulaire en augmentant l'activite phosphatase alcaline. Enfin, ils modulent l'interaction des hbgfs avec leurs recepteurs. Ils deplacent de facon dose-dependante le fgf-2 fixe sur les recepteurs des cellules mc3t3-e1, et restaurent, comme le fait l'heparine, la liaison de ce facteur sur le recepteur fgfr-1 des cellules deficientes en heparanes sulfates cho(pgsa-475) et son effet mitogene sur les cellules f32. Les cmdbs sont des analogues fonctionnels des heparanes sulfates qui stimulent la reparation tissulaire par l'intermediaire de mecanismes qui font notamment intervenir les hbgfs

  • Titre traduit

    Effects of Heparan-like molecules and Heparin-binding groxth factors on bone healing processes in vivo and on osteoblastic cells in vitro


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (169 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-169

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.