Hydrochimie et geochimie isotopique de la nappe phreatique de la comarca lagunera (nord-mexique)

par LAURENT BROUSTE

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Laurent Dever.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une etude chimique et isotopique a ete menee sur les eaux de la nappe phreatique du bassin endoreique de la comarca lagunera, une des principales regions agricoles du nord mexique. Situee sous climat aride a semi-aride, la zone d'etude est soumise a un fort deficit hydrique (p = 200 a 300 mm. An#-#1 ; etp = 2500 mm. An#-#1). De plus, la surexploitation des eaux souterraines, principalement utilisees pour l'irrigation, entraine un abaissement de la surface piezometrique d'environ 1,5 m. An#-#1. Les eaux souterraines presentent une large gamme de mineralisation (200 a 5000 mg. L#-#1) et de facies geochimiques regis par (1) l'evaporation, (2) la mise en solution de calcite et de gypse, (3) la reprecipitation de calcite et (4) l'echange de base avec les argiles de l'aquifere. L'analyse des activites en #1#4c indique que la recharge s'effectue par le reseau de surface (riviere nazas) et par les cerros a l'ouest du bassin et montre l'existence de trois familles d'eau definies selon leurs temps de sejour, allant de l'actuel a 30 000 ans b. P. Les teneurs en #1#8o et #2h montrent que les eaux souterraines ont un cachet evapore. L'augmentation du taux d'evaporation des eaux, en fonction de leur temps de sejour, met en evidence une aridification de la zone d'etude depuis 30 000 ans b. P. D'un point de vue hydrodynamique, les gradients hydrauliques actuels, largement influences par les pompages vont dans le sens d'une invasion d'eaux anciennes vers les eaux recentes. L'exploitation intensive de cette nappe devrait conduire a un vieillissement tres probable des eaux pompees et une augmentation conjointe de la mineralisation des eaux souterraines.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 246 P.
  • Annexes : 142 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013149
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.