Supraconductivite et aspects structuraux dans les cuprates mixtes (bi)is2(sr,la)is2(cu)is1(o)is6+delta

par Yves Dumont

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Claude Ayache.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Sur des monocristaux, de croissance par flux, de bi-2201 substitues au lanthane, sur lesquels une correspondance entre la composition nominale en lanthane yla, et les parametres de la structure moyenne et de la structure displacive incommensurable avaient ete etablie, nous avons cherche une relation entre la temperature de transition supraconductrice, tc et yla. Par micro-analyse par sonde electronique (epma), nous montrons que le lanthane se substitue de facon homogene et continue sur le site du strontium. La composition stoechiometrique des cristaux etudies est biis2. 1sris1. 9ylaisycuis1ois6+delta. Tc n'est pas directement determine par yla. L'oxygene dans toute sa complexite est suspecte. Via le developpement d'une technique de mesure de resistivite in-situ a haute temperature, nous montrons que dans la gamme 470c, 680c, le terme residuel de la resistivite rho(t) en fonction de la temperature est modifie selon la loi de matthiessen. Tc decroit avec l'augmentation de la temperature de recuit. Le probleme de la diffusion d'oxygene et du degre d'ordre/desordre local est pose. Nous developpons une technique de mesure du coefficient seebeck s(t) en fonction de la temperature, car s(300k) a ete revele comme une mesure efficace et universelle du niveau de dopage en trous dans les autres cuprates. Nous montrons que le substitution en lanthane et les traitements thermiques sont equivalents pour la dependance en temperature de s(t), analysee en termes d'entrainement et de bande etroite. Nous tracons un diagramme de phase tc vs. S(300k) pour le systeme bi-2201 avec differents yla et differentes temperatures tr de recuit. Nous pouvons aller du regime surdope (quand yla=0) au regime sousdope (quand yla et tr sont augmentes). La difference avec les autres cuprates est l'existence d'une bifurcation dans le diagramme de phase pour yla=0. 3 qui coincide avec la transition de phase structurale passant de la symetrie monoclinique a celle orthorhombique. Une forte pression hydrostatique modifie a la fois tc et la dynamique de vortex evaluee par le champ critique resistif. Ce cuprate a bas tc, a sa supraconductivite dominee par sa structure complexe.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 153 P.
  • Notes : CONFIDENTIEL
  • Annexes : 192 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013146
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.