Etude de la regulation in vivo de la synthese de l'amidon dans les grains de mais par des approches de genetique moleculaire quantitative

par MOUHAMADOU SENE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Guinot.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'amidon est le constituant majoritaire des reserves du grain de mais, les genes impliques dans la voie de biosynthese des deux homopolymeres qui le compose, l'amylose et l'amylopectine sont pour la plupart clones et sequences. Cependant la contribution relative des divers genes dans l'explication de la variabilite genetique de la quantite d'amylose ou d'amylopectine dans les grains n'est pas connue. Le travail effectue au cours de cette these est base sur les methodes de la genetique des caracteres complexes pour repondre a cette question. Apres avoir mis au point une methode de dosage simultanee de l'amylose et de l'amylopectine, la variabilite genetique de ces caracteres ainsi que le rapport amylose/amylopectine a ete etudiee dans 100 lignees recombinantes. La recherche de genes a effet quantitatif (qtls) sur des grains recoltes en 1994 et 1995, a conduit a la localisation de plusieurs qtls pour l'amylose, l'amylopectine et le rapport amylose/amylopectine sur differents bras chromosomiques en 1994. Certains de ces qtls sont cartographies dans le voisinage immediat de genes de structure dont la fonction est impliquee dans la synthese de l'amidon. C'est le cas de sh2 cartographie sur la region telomerique du long bras du chromosome 3, ainsi que des genes sh1 et waxy sur le chromosome 9. Cependant, la comparaison des qtls detectes sur les deux annees a montre que certains qtls sont stables et sont cartographies aux memes endroits (qtls generalistes), tandis que d'autres paraisent lies aux conditions environnementales (qtls specialistes). Des qtls ont ete egalement trouves pour les autres composes majeurs de reserves du mais (proteines totales et matieres grasses ainsi que pour la vitrosite et le rendement brut en semoule). Des regions chromosomiques impliquees dans la regulation de l'allocation des assimilats entre composes de reserve ont ete identifiees. Par ailleurs, des qtls de la vitrosite et du rendement brut semoulier, ont ete localises dans le voisinage immediat de locus impliques dans le controle de la variation de la quantite (pal) d'une zeine de 14 kda et d'une proteine de la classe des globulines. Cette co-localisation suggere que ces proteines sont les candidats potentiels qui determinent en partie l'aptitude du mais a une premiere transformation industrielle en semoule.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 P.
  • Annexes : 237 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.