Agro-écologie des pâturages d'altitude à l'île de la Réunion : pratiques d'éleveurs et durabilité des ressources herbagères dans un milieu à fortes contraintes

par Vincent Blanfort

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Alain Lacoste.


  • Résumé

    Les systèmes herbagers bovins des "Hauts" de l'île de la Réunion (océan Indien) constituent un élément essentiel de l'activité agricole et de l'aménagement du territoire des terres volcaniques d'altitude (1000-2000 m) à fortes contraintes. Ce travail propose des outils de diagnostic pour l'aide à la gestion des prairies visant à améliorer l'alimentation des animaux tout en assurant la pérennité des ressources herbagères. Le fonctionnement des couverts prairiaux, considérés comme des systèmes écologiques complexes, est étudié en regard des pratiques des éleveurs à plusieurs niveaux d'organisations (population, station, parcelle, exploitation). Une approche systémique s'appuyant sur les concepts de l'écologie systémique, reliée à une approche phytosociologique et une recherche analytique permettent de rendre compte de l'influence des pratiques et du milieu sur la composition botanique, la nutrition minérale et la croissance de la végétation. Des séquences dynamiques de la végétation pastorale d'altitude ont été reconstituées, elles se caractérisent par des processus de dégradation (parfois non réversibles) et de non-durabilité des pâturages. A l'échelle de la parcelle, les diagnostics agro-écologiques permettent d'identifier l'état et l'évolution probable de la composition botanique des différents types de prairies implantées et spontanées en fonction d'une combinaison de pratiques. La fertilisation et la conduite du pâturage tournant apparissent comme les plus déterminantes, en interaction avec les fortes contraintes du relief. Les modèles de dilution des éléments N, P, K, établis en climat tempéré, s'avèrent utilisables localement, ainsi que les indices de nutrition minérale qui montrent que les pratiques de fertilisation actuelles ne sont pas adaptées aux particularités des andosols (pouvoir fixateur du phosphore en particulier). L'estimation des quantités d'herbe disponibles évaluées par la hauteur d'herbe, révèlent un déséquilibre entre les pratiques de pâturage tournant et de fertilisation avec les rythmes biologiques saisonniers (quantité / qualité d'herbe). Des alternatives sont proposées basées sur l(utilisation des outils de diagnostic pour une meilleure maîtrise à court terme de la biomasse herbacée et sa dynamique sur un temps plus long. En prolongement de ce travail de thèse, après une période de validatiion auprès du développement, notre partenaire principal, l'union des associations foncières pastorales a créé en 1996, un nouveau volet d'intervention : "le conseil à la gestion des prairies" sous forme de suivis dans des exploitations herbagères allaitantes et laitières des "Hauts" de la Réunion.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (298 p.-[28] p. de pl.)
  • Annexes : Bibliographie p. 283-291

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Réunion (Saint-Denis). Service commun de la documentation. Droit-Lettres-Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013134
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.