Etude genetique de deux interactions race-cultivar chez le pathosysteme leptosphaeria maculans / brassica napus

par DELPHINE ANSAN-MELAYAH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de T. ROUXEL.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Leptosphaeria maculans est un ascomycete filamenteux responsable de la necrose du collet des cruciferes, maladie dommageable sur colza (brassica napus l. ). Depuis peu, des interactions specifiques sont decrites sur les cultivars de colza westar, quinta et glacier, discriminant les souches de l. Maculans en 3 pathogenicity groups (pg). Cette etude s'est proposee, en un premier temps, de caracteriser le determinisme genetique de deux interactions tant du cote de l'agent pathogene que de la plante. Par une analyse de tetrades, deux genes d'avirulence, avrlm1 et avrlm2, responsables des interactions incompatibles pg3-quinta et pg2-glacier sont mis en evidence. En parallele, l'analyse des descendances issues des croisements entre quinta, glacier et un cultivar sensible indique la presence de loci majeurs dominants de resistance, rlm1 et rlm2, correspondants a avrlm1 et avrlm2. Ces resultats demontrent pour la premiere fois chez le pathosysteme l. Maculans/b. Napus l'existence de relations gene-pour-gene. Dans un second temps, l'efficacite des resistances de quinta et glacier a ete eprouvee en conditions naturelles durant deux annees consecutives. Le bon niveau de resistance de quinta est correle a la predominance des souches pg3 dans la population locale du parasite. A l'oppose, la sensibilite de glacier est expliquee par l'absence de souches pg2. Enfin, en vue du clonage ulterieur du gene d'avirulence avrlm1 par marche chromosomique, une carte genetique de l. Maculans a ete initiee. La segregation d'avrlm1, mat, spp et 89 marqueurs rapd a ete examinee chez 88 descendants en vrac. Un groupe de liaison majeur associe avrlm1 avec 4 autres marqueurs, ad1-1,52 et j19-1,20 encadrant le locus a 4,8 cm et 1,5 cm. En complement, pour faire coincider a terme les cartes genetique et physique, les caryotypes des souches parentales ont ete etablis par pfge. L'hybridation de ad1-1,52 sur les electrocaryotypes suggere qu'avrlm1 est porte par le chromosome v du parent pg3


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 234 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013062
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.