Filtres récursifs temps réel pour la détection de contours : optimisations algorithmiques et architecturales

par Federico Garcia Lorca

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Didier Demigny.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Dans cette thèse on s'intéresse à deux aspects différents : conceptuel et réalisationel, sur lesquels portent les quatre innovations présentées. Si celles-ci sont illustrées par une application au détecteur de contours de Deriche, elles sont facilement généralisables à d'autres détecteurs qu'ils soient basés sur le calcul de maxima locaux de la dérivée première, ou le calcul des passages par zéro du laplacien. Les filtres à réponse impulsionnelle infinie symétriques ou anti-symétriques peuvent être réalisés sous forme cascade. Le filtre de lissage peut être défini par intégration numérique du filtre dérivateur optimal. Tout filtre détecteur de contours à noyau large peut être considéré comme un filtre de lissage bidimensionnel à noyau large suivi d'un simple filtre Sobel. L’utilisation d'opérateurs blocs série offre le meilleur compromis surface rapidité pour l'intégration en ASICS ou FPGAS. Nous proposons une architecture câblée temps réel optimale en compacité et simplicité de la version récursive du filtre détecteur de contours de Deriche. Nous exposons la méthode qui conduit à notre solution. A travers cette expérience, nous souhaitons transmettre aux concepteurs d'outils de CAO un certain nombre d'idées qui doivent à notre avis être exploitées afin que des outils tels que les graphes flots de données ou les langages synchrones assistent efficacement l'architecte dans les problèmes d'ordonnancement, d'allocation et de repliement temporel du graphe vers l'architecture.

  • Titre traduit

    Real time recursive filters for edge detector: algorithmic and architectural optimisation


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (132 p.)
  • Annexes : 39 REF.Bibliogr. p. [131] - 133.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ARCH-GF-3707
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013050
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.