Étude comparée, en régime élastoplastique, de la rupture de l'acier Hadfield Z120M12 et de l'acier 10CD9-10 : approches globales en mécanique de la rupture : aspects physiques et méthodologies expérimentales

par Mohamed Belhassan

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Colette Servant.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    L'objectif de la présente thèse est de préciser certains aspects de la rupture de deux aciers présentant des structures métallurgiques fondamentalement différentes et de porter un jugement sur certains types d'essais pratiques pour déterminer la ténacité des aciers ductiles. Les deux aciers étudiés dans ce travail sont: un acier austénitique au manganèse de type Hadfield Z120M12. Un acier a moyenne résistance au chrome-molybdène de structuremartensito-bainitique obtenue après un traitement de revenu. Cette étude se compose de deux grandes parties: la première partie à caractère physique a pour objet d'étudier les aspects structuraux et fractographiques des éprouvettes après rupture, dans le cas de ces deux aciers, d'abord en traction monotone et ensuite en traction-ouverture (essai de j#1#c). On essaie alors de corréler les résultats obtenus avec l'aspect microscopique des ruptures. On explicite ainsi, des ruptures à caractère fragile pouvant survenir dans le cas de l'acier Z120M12 qui par ailleurs a un comportement ductile, en comparaison avec celles toujours du type ductile dans le cas de l'acier 10CD9-10. La deuxième partie à caractère mécanique consiste à évaluer la ténacité de ces deux aciers. Pour se faire nous avons adopté la méthodologie des critères globaux de la rupture. Les deux criteres étudiés sont l'intégrale j de rice et le concept de l'énergie équivalente de Witt. Plusieurs méthodes, basées sur ces deux critères, ont été appliquées en vue de déterminer le paramètre critique a l'amorçage j#1#c et la ténacité apparente k#b#d. En particulier, une nouvelle méthode de détection de l'amorçage sur une seule éprouvette a été mise au point au cours de ce travail: c'est une méthode extensometrique, basée sur l'utilisation d'une jauge de déformation collée au voisinage de la pointe de la fissure. Le point d'amorçage de la propagation stable est détecté en analysant la réponse de la jauge au cours de la déformation plastique

  • Titre traduit

    Compared analysis, in elastic-plastic fracture mechanics, of the fracture behaviour of z120m12 hadfield steel and 10cd9-10 steel : global approaches in fracture mechanics : physical characteristics and experimental procedures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (255 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 106 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-013011
  • Bibliothèque : CentraleSupélec. bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : D8 58622
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.