Expression et fonction des recepteurs du complement cr1/cd35 et cr2/cd21 au cours de la maturation des lymphocytes t chez l'homme. Role de cr1 et cr2 dans l'induction de la replication virale dans les thymocytes et les lymphocytes t infectes par le vih

par AMAL MOUHOUB

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. KAZATCHKINE.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les recepteurs du complement cr1 (cd35, recepteur c3b) et cr2 (cd21, recepteur c3dg/ebv/cd23s/ifn-) permettent l'infection par le vih, de lignees lymphocytaires b et t, et des monocytes humains. Nous avons mis en evidence l'expression de cr1 et cr2 a la membrane des thymocytes humains. Le recepteur cr1 est exprime par 15% des thymocytes et le recepteur cr2 par 70% des thymocytes. Une sous-population de thymocytes (10 a 15%) exprime cr2 avec une intensite 10 fois superieure au reste des thymocytes, equivalente a celle des lymphocytes b. Etant donne toutes les caracteristiques fonctionnelles des recepteurs du complement a la membrane des lymphocytes b et des monocytes, cette donnee justifiait l'etude des proprietes fonctionnelles et immunoregulatrices de la molecule cd21 exprimee par les thymocytes humains. Nous avons caracterise les cellules exprimant cr2 dans le thymus: cr2 est exprime par les thymocytes a tous les stades de maturation, toutefois son expression diminue au fur et a mesure que les cellules se differencient. Les cellules exprimant cr2 sont des cellules de grande taille, incorporant le brdurd. L'expression de cr2 est plus forte a la membrane des cellules exprimant cd45ra qu'a la membrane des cellules exprimant cd45ro. Ces trois observations suggerent que, l'expression de cr2 serait liee a un etat d'activation de cellules quelque soit leur stade de maturation, et ouvrent des perspectives interessantes concernant le role de cr2 dans les phenomenes de selection. La capacite de cr2 a transmettre des signaux de phosphorylation et son eventuelle association a d'autres molecules membranaires, ont ete etudiees et ont montre que cr2 phosphoryle deux proteines de 50 et 18 kda, et pourrait etre associe a une proteine membranaire de 50 kda. Ces proprietes de cr2, si elles se confirment, pourraient indiquer que cr2 a un role dans la signalisation et par consequent dans la maturation des thymocytes humains. Cr1 et cr2 permettent l'infection par le vih-1 (rf) opsonise par les fragments de c3. L'infection est totalement bloquee par les recepteurs recombinants solubles cr1 et cr2, indiquant que l'infection serait independante de cd4. Leurs recepteurs ont un role dans l'entree du virus dans les cellules et pourraient jouer un role dans la pathogenese du sida. La stimulation du recepteur cr1 a la membrane des lymphocytes t cd4#+ peripheriques, infectes par le vih in vitro ou in vivo, entraine une augmentation de la replication virale. Le recepteur cr1 n'est pas modifie au cours de l'infection par le vih. Au cours du sida, l'interaction de cr1 avec les complexes immuns pourrait constituer un mecanisme supplementaire de reactivation virale


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 197 P.
  • Annexes : 260 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012951
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.