La diversite symbiotique des rhizobia : une approche moleculaire appliquee a differents groupes taxonomiques isoles des genres acacia et sesbania au senegal

par GILLES LORTET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de B. DREYFUS.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    La specificite de la symbiose fixatrice d'azote entre les rhizobia et les legumineuses est surtout determinee par la structure des facteurs nod, molecules lipo-oligosaccharidiques dont la production par la bacterie est induite par la plante-hote. Les rhizobia isoles des genres acacia et sesbania appartiennent a plusieurs groupes taxonomiques, dont les especes sinorhizobium saheli et sinorhizobium teranga, et le groupe genomique u. Nous avons tout d'abord montre sur une collection de souches appartenant a ces differents groupes taxonomiques qu'independamment de leur position taxonomique, toutes les souches isolees d'un meme genre vegetal partageaient le meme spectre d'hote, different pour les isolats de sesbania et ceux d'acacia. A partir de cette collection de souches, nous avons etudie la diversite des principaux determinants moleculaires de la nodulation. Seule l'analyse en chromatographie sur couche mince des facteurs nod produits par des souches surproductrices permet de distinguer rapidement, en fonction des profils obtenus, les souches appartenant a l'un ou l'autre des deux groupes de nodulation. La determination de la structure chimique des facteurs nod produits par ces souches a permis de confirmer la correlation entre spectre d'hote et structure des facteurs nod. La principale difference entre les souches des deux groupes de nodulation se situe a l'extremite reductrice des molecules produites, en partie sulfatee pour les souches nodulant acacia, et portant un groupement arabinose et un groupement fucose pour les souches nodulant sesbania. Cette double glycosylation est tout a fait originale, meme si la presence d'un arabinose a deja ete decrit pour les facteurs nod produits par azorhizobium caulinodans, espece isolee de nodules caulinaires de sesbania rostrata. L'analyse detaillee des proprietes symbiotiques comparees de representants des genres sinorhizobium et azorhizobium nous a permis de conclure que malgre un spectre d'hote identique et la production de facteurs nod de structures tres proches, ces deux genres possedent des proprietes symbiotiques qui leur sont propres. Le genre azorhizobium est particulierement adapte a la nodulation caulinaire et ne forme de nodules fixateurs que sur sesbania rostrata, tandis que les souches de sinorhizobium nodulant sesbania sont capables de fixer l'azote en symbiose avec les differentes especes de sesbania testees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 P.
  • Annexes : 320 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012913
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.