Contribution a l'etude de l'effet du pollen sur le developpement des grains de mais (zea mays l. ). Consequences agronomiques

par CHRISTINE BULANT-ROBERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de A. GALLAIS.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Notre travail a consiste a etudier le phenomene de xenie sur le developpement des grains de mais. Pendant 3 annees, des croisements entre 20 lignees males et 6 lignees femelles ont ete effectues en realisant des melanges d'autopollen et d'allopollen. Quelle que soit l'annee, il y a un avantage de l'allofecondation de 12%. A cote du fort effet femelle attendu, il est apparu des differences entre les males etudies. Quand la femelle est un hybride simple, l'avantage de l'allofecondation est plus faible (4%). Cela suggere que lorsque les ressources sont moins limitantes, l'ecart entre les grains issus de croisement et ceux issus d'autofecondation tend a disparaitre. L'effet de l'allofecondation est exprime a la fois sur les embryons (2n) et sur les albumens (3n). Par contre, les croisements reciproques ne sont pas equivalents. L'ensemble des resultats montre que les genes paternels, a cote des genes maternels, ont un role dans le transfert des assimilats et dans l'elaboration des reserves dans le grain des les premiers stades apres la fecondation. L'etude d'activites enzymatiques (adpgppase, teneurs en saccharose, glucose et amidon) dans le grain montre que l'effet de l'allofecondation semblent lie a un meilleur metabolisme de l'amidon. L'avantage de l'allofecondation persiste apres la germination des plantules mais les differences entre les croisements reciproques disparaissent. Une correlation existe entre les caracteres mesures au stade grain (masse des grains, avantage de l'allofecondation) et les rendements et la surface foliaire mesures au stade adulte. La xenie et l'heterosis semblent s'exprimer sur les memes bases genetiques. L'utilisation agronomique de la xenie par la culture en melange de varietes hybrides simples semblent permettre une augmentation de la masse due a l'allofecondation et du nombre de grains par epi due a la presence de plusieurs sources de pollen. Les conditions d'utilisations des melanges sont discutees


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 P.
  • Annexes : 135 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012899
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.