Etude du facteur de transcription hap2/3/4/5 : recherche des genes compensateurs de son absence chez saccharomyces cerevisiae et des equivalents fonctionnels chez kluyveromyces lactis

par THI CAM CHI NGUYEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. BOLOTIN-FUKUHARA.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Le complexe hap, forme d'au moins quatre sous-unites (hap2p, hap3p, hap4p et hap5p) est un facteur transcriptionnel de type ccaat-box chez la levure saccharomyces cerevisiae. Une souche depourvue d'une de ces sous-unites est incapable de croitre sur milieu non-fermentescible. Pour mieux comprendre les bases physiologiques de ce phenotype, j'ai entrepris une approche genetique basee sur la recherche de suppresseurs muticopies des mutants hap. Cette recherche a permis d'isoler et de caracteriser cinq genes nucleaires qui, lorsqu'ils sont surexprimes, peuvent corriger le phenotype defectif des mutants hap. Parmi ceux-ci, deux nouveaux genes (mbr1 et mbr3) codent pour des proteines qui presentent des similitudes importantes de sequence et de fonction. Le role exact de cette nouvelle famille de proteines de levures n'est pas encore elucide. La recherche des equivalents fonctionnels du complexe hap chez kluyveromyces lactis, une levure presentant un metabolisme respiratoire (alors que saccharomyces cerevisiae est de type fermentaire) a abouti au clonage du gene klhap2. Le produit de ce gene presente une forte conservation de sequence avec le domaine essentiel de hap2p de saccharomyces cerevisiae et d'autres organismes. A la difference au cas de saccharomyces cerevisiae, l'inactivation du gene klhap2 ne conduit pas a un defaut de croissance en milieu non-fermentescible. Par complementation heterologue du phenotype defectif du mutant hap4 de saccharomyces cerevisiae, un nouveau gene de kluyveromyces lactis a ete egalement isole, le gene klhap4. La sequence de la proteine deduite presente deux petites regions homologues avec celle de hap4p. Le gene klhap4 porte par un plasmide multicopie supprime totalement et specifiquement le phenotype mutant hap4 de saccharomyces cerevisiae. Ce gene, toujours en multicopie, active egalement l'expression des genes cibles du complexe hap dans le mutant hap4 et cette activite est dependante des effecteurs en-cis (la boite ccaat) et en-trans (les autres sous-unites) du complexe hap chez saccharomyces cerevisiae


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 257 P.
  • Annexes : 356 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012887
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.