Neurogenese chez xenopus laevis : etude de xel-1, un homologue du gene elav de drosophile

par MURIEL PERRON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de M. WEGNEZ.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les proteines de la famille elav/hu sont specifiques du systeme nerveux et possedent trois motifs rrm (rna recognition motif) capables de fixer le rna. Deux genes de cette famille ont ete clones chez la drosophile, elav et rbp9. Elav est essentiel au developpement et a la maintenance du systeme nerveux. On connait trois membres de cette famille chez l'homme, hud, huc et hel-n1, decouverts comme auto-antigenes dans une maladie auto-immune neuro-degenerative. Afin d'etudier la fonction des proteines de la famille elav/hu au cours du developpement chez les vertebres, j'ai isole un gene de cette famille chez le xenope. J'ai appele ce nouveau gene xel-1 pour xenopus elav like 1. Xel-1 est exprime a partir du stade jeune bourgeon caudal dans les systemes nerveux central et peripherique. Au niveau du systeme nerveux central, xel-1 est exprime en peripherie du tube neural ou sont situes les neurones post-mitotiques, et non dans les cellules en division de la zone germinative. Afin de mieux comprendre la fonction de xel-1, j'ai etudie sa distribution subcellulaire a l'aide d'une technique permettant d'identifier de maniere specifique, grace a l'utilisation d'un epitope myc, un seul membre de la famille elav/hu. Ces experiences montrent qu'une proteine xel-1 exogene est principalement cytoplasmique a un stade ou xel-1 endogene est exprime. Ces resultats suggerent que les partenaires et les cibles (proteiques et/ou rna) de xel-1 seraient cytoplasmiques. Ainsi xel-1 pourrait etre impliquee dans la stabilite cytoplasmique et/ou dans la regulation de la traduction de messagers du systeme nerveux. L'etude de la fonction de la proteine xel-1 au cours du developpement du systeme nerveux a ete realisee par injection de rna xel-1 dans des embryons de xenope, afin de perturber l'expression normale de la proteine. La surexpression de xel-1 provoque des malformations a partir du stade bourgeon caudal, ce qui entraine notamment une absence d'il du cote de l'embryon qui a subi l'injection. Au niveau du tube neural, la zone proliferative est clairement affectee, evoquant un arret precoce des divisions cellulaires. Ces resultats suggerent que xel-1 pourrait bloquer les divisions cellulaires. D'autre part, l'expression ectopique de xel-1 dans l'ectoderme provoque des excroissances. Certaines cellules de ces excroissances expriment le marqueur de glande adhesive xag1. L'expression normale de ce gene est activee par les cellules du neurectoderme anterieur, ce qui suggere que l'expression ectopique de xel-1 induit une differenciation neurale qui entrainerait l'expression du gene xag1 dans les cellules adjacentes. L'ensemble de ces resultats suggere qu'au cours du developpement normal du systeme nerveux du xenope, le gene xel-1 serait un facteur de la differenciation neurale et agirait au niveau cytoplasmique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 255 P.
  • Annexes : 217 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012875
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.