Techniques asynchrones pour la realisation d'une machine massivement parallele reconfigurable

par SIAMAK MOHAMMADI

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de A. MERIGOT.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La conception des systemes synchrones est aujourd'hui largement maitrisee. Mais avec l'augmentation de la complexite des circuits vlsi, ce type de systemes rencontre de serieux problemes lies a la desynchronisation d'horloge et a la consommation de puissance. Les systemes synchrones ont une frequence de fonctionnement imposee par le plus grand temps de calcul. En revanche, les systemes asynchrones exhibent un temps de calcul moyen. Ils n'ont pas d'horloge globale et utilisent un protocole de communication pour les echanges de donnees. Il ne se produit donc que des transitions utiles entre les differents composants. Ce type de circuit a donc, a priori, une plus faible consommation de puissance. Malgre tout, la mise en uvre des systemes asynchrones est delicate. Ils doivent assurer un fonctionnement sans aleas. Dans le cadre de cette these, nous proposons une alternative aux techniques de conception de circuits asynchrones classiques. Nous nous proposons de determiner la fin d'une operation asynchrone par une detection de stabilite. Cette proposition s'insere dans l'etude d'une machine massivement parallele, la maille associative d'orsay, pour le traitement d'images, basee sur des communications et des calculs asynchrones. Il s'agit d'un tableau de processeurs 2d reconfigurable en sous-graphes a partir du graphe d'interconnexion physique. Il s'avere qu'il est impossible d'utiliser un protocole d'echange de donnees sur des graphes cycliques. La methode de detection de stabilite est donc proposee en vue d'appliquer des operateurs sur ce type de graphes. Nous etudions cette methode en detail et l'appliquons a notre machine. Nous presentons la realisation d'un circuit prototype destinee a valider physiquement les principes de la maille associative. Grace a la propagation asynchrone, cette machine presente des performances superieures aux machines paralleles synchrones. De plus son evolution suivra les progres technologiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 187 P.
  • Annexes : 124 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012809
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.