Distribution des genes dans les genomes des graminees

par ABDELALI BARAKAT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de G. BERNARDI.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La comparaison de la distribution des genes dans le genome humain et celui du mais nous a permis de decouvrir, chez ce dernier, que les genes sont localises, pour la plupart, dans un compartiment compositionnel qui s'etend sur 1% de gc et qui ne represente qu'environ 16% de l'adn nucleaire. Nous avons appele ce compartiment compositionnel: l'espace a gene toutefois, les genes codant pour les proteines de reserve, telles que les zeines, et l'adn ribosomique echappent a cette regle. Les zeines sont localisees dans le l'espace a gene et dans des fractions compositionnelles de densite plus faible. Par contre, l'adn ribosomique est localise, lui, dans une fraction de densite plus elevee. Chez l'homme, la situation est radicalement differente. La taille du genome est equivalente a celle du mais et couvre a peu pres le meme intervalle de composition, mais les genes sont distribues dans toutes les fractions compositionnelles et ce en relation avec leur teneur en gc en troisieme position des codons. La difference de profil compositionnel de distribution des genes chez ces deux eucaryotes nous a, alors, incite a etendre notre etude a d'autres especes de graminees. Chez le ble, l'orge et le riz, nous avons identifie des espaces a genes tres semblables a celui du mais, du point de vue de leurs caracteristiques compositionnelles, ce qui nous a laisse supposer que les graminees forment un groupe homogene par rapport a ce critere. Cette observation nous a permis de concevoir une methode de localisation des regions riches en genes, chez les graminees, par hybridation heterologue des espaces a genes. En outre, nous avons etudie le profil de digestion des fractions compositionnelles chez le riz et le mais, le ble et l'orge par mspi et hpaii ce qui nous a permis de monter que les espaces a genes de ces quatre especes sont associes a une distribution specifique des sites de restriction pour ces enzymes. De plus, il est apparu que, chez les graminees, les des ilots cpg ne sont pas necessairement lies aux genes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 123 P.
  • Annexes : 169 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012801
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.