Etude des mecanismes de desorption-ionisation en spectrometrie de masse a temps de vol. Application a l'analyse de pesticides

par SOPHIE BOURCIER

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de YANNICK HOPPILLIARD.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce travail, nous avons eu un double objectif : (i) tester les techniques de desorption-ionisation couplees a un temps de vol comme methode d'analyse pour etudier quelques familles de pesticides, (ii) apporter une contribution a la comprehension des mecanismes d'ionisation provoques par impact d'un faisceau de particules incidentes sur un echantillon solide. Des spectres de masse de pesticides ont ete realises par desorption-ionisation (di) par des ions rapides (pd-ms) et par photons (ld-ms) et compares pour evaluer la valeur informative de chaque technique. Il s'avere, que ce sont les spectres de pd-ms qui presentent le plus grand nombre d'ions et permettent d'identifier et de differencier les familles de pesticides. Un melange d'ions moleculaires qui sont, soit des molecules protonees, soit des ions radicaux moleculaires, est souvent observe. Afin d'obtenir des informations sur la quantite d'energie transmise aux echantillons durant le processus de di, nous avons etabli la filiation entre un ion fragment et un ion moleculaire par comparaison des spectres de pd-ms a ceux obtenus par les methodes qui engendrent selectivement mh#+ (ionisation chimique, nh#3, ch#4) et m#+#. (impact electronique). Nous avons trace, grace a la thermochimie, les diagrammes d'energie potentielle associes a chaque fragmentation observee. Les informations obtenues nous ont permis d'approcher les distributions en energie interne transmises au cours de la formation des ions par pd-ms. L'ensemble de nos resultats permet d'affirmer que la pd-ms est une technique particulierement interessante pour l'analyse des composes etudies puisqu'elle apporte de multiples informations : celles obtenues habituellement par les techniques d'ionisation classiques (ie et ic) ainsi que de nouvelles provenant d'ions dont la formation requiert une forte energie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 307 P.
  • Annexes : 239 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012796
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.