Analyse genetique des varietes differentielles de ble utilisees dans la caracterisation des races de puccinia striiformis, agent de la rouille jaune

par AGNES CALONNEC

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. DE VALLAVIEILLE-POPE.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'etude porte sur des varietes de ble de la gamme differentielle utilisees pour caracteriser les virulences des races de puccinia striiformis. Heines peko (hp), strubes dickkopf (sd) et heines vii (hvii), possedent un nouveau gene de resistance majeur, et au moins un gene de resistance mineur s'exprimant vis-a-vis de la race 6e0 originaire d'equateur. Le gene majeur commun aux trois varietes serait egalement present dans reichersberg 42, clement, lemhi, les lignees tp981 (lemhi x hvii) et tp1295 ((lemhi x soissonais-desprez) x lemhi). Ces genes mineurs augmentent l'efficacite du gene majeur, leur expression serait dependante des conditions environnementales. Une analyse monosomique de tp1295 a localise un gene majeur et un gene mineur sur les chromosomes 1d et 6a, respectivement. Heines kolben (hk) possederait un gene allele au gene de hp vis-a-vis de 109e9. Hvii et hp sont alleliques vis-a-vis de 108e9. Il est postule que ce gene present dans hk soit yr2 identifie dans hvii. Son expression est tres variable en fonction des conditions environnementales notamment la lumiere, mais est peu variable dans hp et hvii. Quatre genes au moins sont presents dans carstens v. Deux genes complementaires et recessifs s'expriment vis-a-vis de 43e138 (race europeenne), trois genes dominants s'expriment vis-a-vis de 6e16 (race libanaise). Un des genes pourrait s'exprimer vis-a-vis des deux races. Spaldings prolific possede un gene majeur et un gene mineur vis-a-vis de 43e138 et 6e16, un gene supplementaire s'exprime vis-a-vis de 6e16. Leur expression est de type partiellement dominante (43e138) a dominante (6e16). Un des genes de resistance, commun aux deux varietes s'exprime vis-a-vis des deux races. Les conclusions de determinisme genetique sont realisees en f3 en prenant en compte 6 a 7 classes de resistance. Les familles f3 homogenes sont regroupees par analyses multidimensionnelles: analyses factorielles des correspondances suivies de classification non-hierarchiques


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 236 P.
  • Annexes : 261 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012767
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.