La detection electromagnetique basse frequence d'objets immerges

par LAURENT SOURIAU

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de B. DUCHENE.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Ce memoire est une etude de faisabilite pour un nouveau systeme de detection sous-marine actif a base d'ondes electromagnetiques basses frequences. La source d'excitation est une ligne source situee dans l'air et emet dans la gamme e. L. F. (extremely low frequency). L'objectif consiste a localiser et a dimensionner des objets conducteurs plonges dans l'ocean a differentes profondeurs a partir de mesures du champ diffracte sur une ligne de mesure constituee de capteurs espaces a la surface de l'eau. La configuration est a donnees d'aspect limite. Une modelisation bidimensionnelle pour les objets et une polarisation transverse magnetique (tm) pour les champs ont ete adoptees, de sorte que l'on se ramene a une configuration 2d scalaire. Les problemes direct et inverse peuvent etre resolus a partir de deux equations integrales couplees dont les contreparties discretes sont obtenues par une methode des moments. Le probleme inverse non lineaire et mal pose est aborde avec une configuration multi-frequentielle. Premierement une methode de tomographie par diffraction modifiee de facon a tenir compte partiellement de l'attenuation du milieu marin a ete mise en uvre. Cette methode spectrale permet d'obtenir une imagerie qualitative pour des objets immerges a des profondeurs inferieures a 15 m. Une methode iterative de type gradient minimisant a la fois l'erreur quadratique sur le champ incident et sur les mesures a ensuite ete mise en uvre. Celle-ci a ete specialisee au cas des objets de contraste binaire. L'evolution du processus iteratif est controlee par un parametre auxiliaire. L'abaissement de ce parametre permet de relancer le processus de convergence. Des objets ont pu etre images a des profondeurs comprises entre 7 et 55 m avec des bons resultats de localisation. Une etude numerique de la resolution a montree que l'on pouvait separer distinctement deux objets distants de 50 m


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 P.
  • Annexes : 46 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012760
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.