Etude de la partie interne du disque de poussieres de beta pictoris : deconvolution des images a 10 microns et modelisation de l'emission des poussieres

par ERIC PANTIN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de P.-O. LAGAGE.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    En 1984, les observations du satellite infrarouge iras ont montre qu'un grand nombre d'etoiles de sequence principale sont entourees d'un disque relativement tenu de poussieres. Le representant le plus etudie est le disque de l'etoile beta pictoris. Les observations coronographiques dans le visible sont limitees aux regions les plus externes du disque. En infrarouge, ce n'est pas le cas et l'utilisation d'une camera infrarouge nous a permis d'obtenir des images a 10 microns des regions centrales. Pour en deduire la densite de poussieres, il faut franchir plusieurs etapes. Premierement, il faut restaurer (deconvoluer) les images fortement degradees par combinaison de la diffraction et de la turbulence atmospherique. Nous avons d'abord utilise les methodes standard (richardson-lucy, maximum d'entropie etc. . . ), puis avons developpe une methode originale de deconvolution et filtrage d'images faisant appel a une regularisation par maximum d'entropie multi-echelles. Ensuite, nous avons construit un modele d'emission thermique des poussieres pour calculer la temperature des grains. La densite obtenue presente, entre l'etoile et 50-60 unites astronomiques, une zone de faible densite de particules. Cette densite est compatible avec les modeles simulant les interactions gravitionnelles entre un tel disque et une planete ayant une masse moitie de celle de saturne. Nous avons ensuite raffine les modeles d'emission des poussieres: melanges de divers materiaux, particules poreuses ou non, enrobees ou non de glace, et construit un modele global du disque qui tient compte des observables disponibles: flux infrarouges iras, mesures de flux a 10 et 20 microns, spectre 10 microns, flux diffuses dans le visible. Dans notre meilleur modele, les particules sont des grains de silicate (melange d'olivine et pyroxene) enrobes d'un manteau de materiaux refractaires organiques, et qui deviennent glaces au-dela d'une distance de 90 unites astronomiques. Ce modele permet de predire un spectre infrarouge montrant une emission caracteristique de la glace autour de 45-50 microns, qui sera confronte aux observations du satellite infrarouge iso

  • Titre traduit

    Study of the inner part of the beta pictoris dust disk: deconvolution of 10 microns images and modelization of the dust emission


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 288 P.
  • Annexes : 387 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf.TPantin
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012753
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.