Synthese et activite photobiologique in vitro de nouvelles porphyrines et azaporphyrines glycosylees susceptibles d'application a la therapie photodynamique

par MIE-ANNE DE BELINAY MERCIER DE BEAU ROUVRE

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de M. MOMENTEAU.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le traitement du cancer connait de nombreuses therapies. Parmi elles, une therapie recente, la photochimiotherapie, qui apparait prometteuse pour le traitement de certaines tumeurs solides, repose sur l'action combinee d'un photosensibilisateur et d'un rayonnement lumineux. Le photosensibilisateur utilise actuellement en clinique humaine est le photofrin ii , un derive de l'hematoporphyrine. Ce produit presente de nombreux inconvenients: une structure chimique mal definie, une faible absorption dans le rouge (zone de meilleure penetration de la lumiere par les tissus), une faible selectivite vis a vis des cellules tumorales et une lente elimination de la peau. Afin d'y pallier, des photosensibilisateurs de seconde generation ont ete proposes. Au cours de ce travail, nous nous sommes attaches a la synthese de composes presentant une structure amphiphile bien definie, et une forte absorption de la lumiere rouge. Pour cela, nous avons choisi, de modifier le macrocyle des porphyrines en introduisant un atome d'azote a la place d'un des ponts methene (azaporphyrines) ou une liaison directe entre deux pyrroles (corroles) a partir de biladienes-ac et de les substituer partiellement par des sucres (glucose, maltose ou galactose), connus pour leurs proprietes de reconnaissance cellulaire et leur caractere hydrophile. Les residus glycosyles peuvent etre greffes sur le macrocycle preforme sur la position meso ou beta pyrroliques, ou introduits des la premiere etape de synthese de celui-ci. Ceci nous a conduit a obtenir trois types de composes: des porphyrines et azaporphyrines mesophenyle glycoconjuguees, di-beta-phenyle glycoconjuguees et di-beta-galactosyl. Tous ces composes ont ete caracterises par spectroscopie uv-visible et par rmn du proton. Des tests biologiques in vitro, sur des cellules ht29 derivant d'un adenocarcinome du colon humain, ont egalement ete effectue et compare au photofrin ii. Trois composes se sont averes etre aussi efficaces que ce dernier


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 P.
  • Annexes : 187 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012686
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.