Le transport intracellulaire de la prolactine et de la secretogranine ii dans des cellules antehypophysaires en culture. Etude de l'implication de proteines g heterotrimeriques

par Laurent Muller

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de C. TOUGARD.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie deux aspects du processus secretoire dans les cellules de l'antehypophyse de rat et dans les cellules a prolactine (prl) de la lignee gh3b6: la maturation post-traductionnelle de la secretogranine ii (sgii) et la regulation du trafic membranaire en aval de l'appareil de golgi. La sgii est une proteine specifique de la matrice des grains de secretion sulfatee au niveau du reseau trans-golgien (tgn). Nous avons mis en evidence la maturation proteolytique sequentielle de la sgii sulfatee. Les fragments issus de cette maturation sont accumules dans les grains de secretion et liberes par des secretagogues de la prl. Des experiences effectuees a 20c et/ou en presence de brefeldine a (bfa) ont montre que la sgii pouvait etre clivee dans le tgn lors de son accumulation dans ce compartiment. Au niveau du tgn-meme, nous avons caracterise une etape du transport de la sgii sensible a la brefeldine a, entre son site intracellulaire de sulfatation et son site de clivage. Parallelement a ces travaux, nous avons identifie les proteines gi3alpha et gsalpha sur la membrane des grains de secretion des cellules d'antehypophyse en culture primaire. Nous avons donc etudie leur participation a la regulation du transport entre l'appareil de golgi et la membrane plasmique dans un modele de reconstitution du transport dans des cellules gh3b6 permeabilisees par la streptolysine-o. La secretion de prl accumulee a 20c et la maturation proteolytique de la sgii sont dependantes de la presence de cytosol et d'un systeme de regeneration de l'atp. Le gtpgs et le fluorure d'aluminium inhibent la maturation proteolytique de la sgii, ce qui suggere la regulation de cette etape de transport par une ou plusieurs proteine(s) g. Nous avons egalement obtenu des cellules gh3b6 surexprimant les proteines gi3alpha et go1alpha. La surexpression de gi3alpha augmente les capacites de stockage de la prl et de la sgii dans les grains de secretion


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 238 P.
  • Annexes : 408 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012668
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.