Etude de correlateurs optiques a correlation jointe mono ou multicanaux : application a la reconnaissance des formes

par GILLES KERYER

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de J.-L. DE BOUGRENET.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail porte sur les possibilites offertes, en correlation et multicorrelation, par l'utilisation de modulateurs spatiaux de lumiere rapides a cristal liquide ferroelectrique. La these debute par une etude experimentale sur l'apport de tels modulateurs dans un correlateur a correlation conjointe tout optique (jtc). Des pics de correlation eleves et fins sur un fond peu chahute en sont les principales caracteristiques. Ces proprietes resultent d'un comportement non lineaire du modulateur optiquement adresse dans le plan de fourier qui est montre etre en accord avec la theorie proposee par b. Javidi. Une comparaison avec une architecture de type vander-lugt, utilisant un filtre de phase pure binaire (bpomf), egalement non lineaire au sens du filtre adapte, mettant en uvre un modulateur spatial de meme technologique mais electriquement adresse, tourne a l'avantage du premier en raison de sa commodite de realisation et sa plus grande robustesse. Une diminution de la robustesse du correlateur vis-a-vis des deformations de formes a reconnaitre par rapport a celles de references resulte de l'augmentation du caractere selectif engendre par la non linearite. Base sur une fonction de cout tres simple et un algorithme de recuit simule, un apprentissage de references composites in situ (sur le correlateur) donne des resultats en parfait accord avec les references calculees a partir du modele deduit dans la premiere partie, confirmant au passage la justesse de ce dernier. Le multiplexage spatial, naturel dans le jtc, dont on a montre les limites, peut etre complete par une augmentation du nombre de voies dans le plan de fourier. Deux architectures de jtc multivoies sont proposees, puis realisees et dont les performances sont enfin evaluees. La premiere solution utilise les effets sur la reproduction du spectre d'un remplissage incomplet des pixels du modulateur place dans le plan d'entree. Le second utilise un ensemble de reseaux, dont un dammann, en regime de fourier pour reproduire le spectre de la scene. Une comparaison avec une bpomf a quatre voies, montre toute la simplification qu'apporte l'architecture a spectre conjoint et l'utilisation d'un modulateur optiquement adresse de grande resolution. Dans ce dernier cas, des capacites en nombre de correlations de notre jtc multivoies sont evaluees raisonnablement a 6000 correlations par seconde


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 164 P.
  • Annexes : 176 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012667
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.