Contribution a l'etude des facteurs ameliorant l'embryogenese somatique chez le pois (pisum sativum l. )

par JACQUES LOISEAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Y. LE DEUNFF.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les conditions de culture favorables a l'induction et a l'expression d'une embryogenese somatique chez le pois ont ete etudiees en utilisant 3 types d'explants reconnus embryogenes (apex de jeunes plantes, cotyledons immatures, axes embryonnaires) chez un genotype (cl 830) presentant une bonne aptitude a l'embryogenese somatique. Ces travaux ont mis en evidence le role determinant de la qualite des auxines et des sucres dans l'induction de l'embryogenese somatique. Quel que soit l'explant, le picloram a ete l'auxine permettant l'induction du plus grand nombre d'embryons somatiques, tandis que la nature du sucre la plus favorable dependait de l'explant (fructose a 336 mm pour les apex, maltose a 168 mm pour les cotyledons immatures, saccharose a 84 mm pour les axes embryonnaires). Les axes embryonnaires ont ete peu embryogenes tandis que les cotyledons immatures ont ete les explants produisant le plus grand nombre d'embryons somatiques mais ceux-ci se sont developpes difficilement. Par consequent, ce sont les apex de jeunes plantes qui ont permis l'obtention du plus grand nombre de plantes par explant. Une etude histologique a montre que les embryons somatiques ont une origine pluricellulaire. De plus, le bon developpement des embryons etait associe a la presence d'amidon dans les cellules environnantes. Celle-ci a ete observee dans les cals d'apex et nond ans les cals embryogenes de cotyledons immatures. Le taux de conversion en plante des embryons somatiques a ete de 30 a 50%. L'efficacite de ces protocoles, a ete verifiee avec 20 ou 22 genotypes (selon l'explant) sur les 29 testes. Une analyse de correlation entre l'aptitude a l'embryogenese somatique et 23 caracteres agrophysiologiques (concernant la croissance des plantes au champ et quelques traits morphologiques) tend a conclure que le pouvoir embryogene est lie a la teneur en sucres libres dans les graines mais cette correlation doit etre confirmee

  • Titre traduit

    Contribution to the study of factors improving somatic embryogenesis in pea (pisum sativum l. )


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 249 P.
  • Annexes : 402 REF.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012631
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.