Machine de vision à rétine intelligente

par Philippe Nguyen

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Bertrand Zavidovique.

Soutenue en 1996

à Paris 11 .


  • Résumé

    Les rétines artificielles intelligentes sont nées de la symbiose d'un capteur et d'un dispositif micro-électronique de traitement de l'information. Une collaboration entre le laboratoire système de perception de ETCA et l'institut d’électronique fondamentale (IEF) de l’université Paris XI a conduit à la conception et la réalisation d'une rétine artificielle. Ce travail est l’œuvre du Dr Bernard et des professeurs Devos et Zavidovique. La phase suivant le dessin et la fabrication de la rétine artificielle est naturellement l’élaboration de systèmes visuels. Ce fut l'objet central du travail présenté dans cette thèse. Ce mémoire expose dans un premier temps nos réflexions sur l'organisation générale d'une machine de vision basée sur une rétine numérique programmable. La conception d'une unité de contrôle conduit à s'immiscer au cœur du dispositif micro-électronique rétinien Les conséquences de cette investigation sont deux remises en cause assez fondamentales qui constituent le corps de la thèse. A la recherche d'une plus grande efficacité système, nous avons d'abord imaginé de regarder le réseau de dispositifs micro-électroniques sous un angle différent de celui qui présida à sa conception. Ceci aboutit à la proposition d'une architecture de jeu d'instructions et, à un modèle de programmation distinct de celui qui était originellement destiné au VLSI rétine et a permis d’améliorer les communications au sein du réseau Le deuxième sujet de réflexion et d’expérimentation porte sur la réduction de l'information dispersée à travers le réseau Nous nous sommes intéressés aux supports matériels dédiés aux opérations de réduction. Nous verrons au passage que la version actuelle du circuit rétinien permet déjà de réaliser, par un de ses comportements analogiques, de telles fonctions, bien qu'elle n'ait pas été dessinée pour cela. S'agissant d'une recherche avant tout expérimentale, trois réalisations progressivement plus compliquées, ayant supportées les essais, sont succinctement décrites au fil des chapitres.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (170 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [171] (40 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Annecy-le-Vieux). Bibliothèque de Polytech'Annecy-Chambéry, site d'Annecy.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T P1996/2011
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-012628
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.