Le statut de la parodie dans l'œuvre d'Henri Michaux

par Pascal Villeminot

Thèse de doctorat en Langue et littérature française

Sous la direction de Michel Collot.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Notre travail se divise donc en trois parties, chacune etant inscrite dans un tome de la presentation finale (le premier tome comportant la table des matieres, le dernier la bibliographie et l'index des noms. ) la premiere partie pose le probleme des sources de notre approche et tente a la fois de rappeler et de prolonger l'intuition de c. Bouche (i, 1) selon laquelle la parodie serait au fondement de la litterature moderne, veritable enjeu pour une humanite qui veut produire du sens dans un espace ou les formes creatrices semblent avoir du mal a se regenerer. En quoi la sphere moderne est-elle sous le signe de la parodie ? michaux s'inscrit-il dans cette logique de la rupture ? (i, 2) quelle definition du concept parodique peut permettre d'apprehender la modernite de l'ecriture et plus largement de la creation ? cette phase est alors essentielle pour delimiter, dans la confrontation des intuitions de c. Bouche au systeme de l'hypertextualite genettienne, une grille d'analyse possible qui rende compte de la specificite a-litteraire revendiquee par michaux. (i, 3, 4, 5) la seconde partie (tome ii) se propose de categoriser les dimensions parodiques de l'ecriture de michaux : rupture avec l'edifice de la litterature traditionnelle, et de la litterature en general (i, 1). On peut alors observer comment l'oeuvre de michaux en s'erigeant en hypertexte d'oeuvres qui sont, elles-memes, des hypertextes mettant en jeu le regne de la litterarite triomphante (maldoror de lautreamont, paludes de gide) semble exorciser la part d'influence et de stereotypie qui menace tout createur (ii, 1, 2). "mes proprietes" semble alors la voie par laquelle s'affirme la parodie du monde (ii, 3, 4, 5), condition du surgissement d'un espace en propre.

  • Titre traduit

    ˜The œfunction of parody in the work of Henri Michaux


  • Résumé

    Our work is divided into three parts, each one being materialized in one volume of the final presentation (the first volume containing the table of contents, the last one the bibliography and index of names. ). The first part deals with the problem of the sources of our approach and endeavours at the same time to refer to and prolong c. Bouche's intuition (i, 1) according to which parody would be at the root of modern literature, a veritable challenge for mankind in so far as man wants to produce meaning in an environment where creative forms seem to find it difficult to regenerate. In what sense does the modern world find itself placed under the sign of parody has michaux a place in this necessary break from tradition? (i, 2) what definition of the concept of parody can enable us to grasp the modern nature of writing and, on a wider scale, of creating ? that stage is therefore essential to define, in the confrontation of c. Bouche's intuitions with g. Genette's hypertextuality system, a possible pattern of analysis that accounts for the un-literary specificity claimed by michaux.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (632 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 574-583

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-187 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.