Fétichisme et autonomie multiple : à partir de Sartre et de Marx

par Shuji Kitami

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Georges Labica.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette these porte sur la theorie sartrienne de l'alienation et la theorie marxienne du fetichisme. Autrement dit, il s'agit d'elucider comment la societe devient independante de la volonte de ses membres et quelle devrait etre la societe autonome et authentiquement democratique qui pourrait depasser cette alienation. La premiere partie est consacree au travail preliminaire, a savoir la mise en relief du caractere non-anthropocentrique de la philosophie sartrienne. Ce travail semble indispensable pour demontrer que la theorie sartrienne et marxienne de l'alienation ne presuppose aucun macro-sujet. La deuxieme partie est consacree tout d'abord a commenter la theorie marxienne du fetichisme et de son depassement. Nous avons surtout mis en relief le probleme de la rationalite impliquee dans cette theorie. En effet, de quelle rationalite s'agit il quand marx dit que le communisme, en tant que democratie authentique pouvant depasser le fetichisme, se fait par le controle "rationnel" de la societe ? nous avons tente de degager une telle rationalite de la critique de la raison dialectique de sartre. La troisieme partie est consacree aux problemes laisses par sartre et marx, en particulier: 1. Celui de la formation des societes modernes: 2. Celui d'une alternative democratique: 3. Celui du rapport entre la democratie et la philosophie.

  • Titre traduit

    Fetishism and multiple autonomy : from Sartre and Marx


  • Résumé

    This thesis concerns the sartrien theory of alienation and the marxist theory of fetishism. In other words it explains how society becomes independent of the will of its members and what a truly democratic and autonomous society, which has abolished this alienation, ought to be. The first part is a preliminary study emphasizing the non-anthropocentric character of sartrien philosophy. This seemed important in order to show that no macro-subject is pre-supposed in the sartrien and marxist theory of alienation. The second part consists first of all of a commentary on the marxist theory of fetishism and its of abolition. We have paid particular attention to the problem of the rationality implied in this theory. We ask what rationality marx employs when he describes communism as an authentic democracy capable of abolishing fetishism and operating through the "rational" control of society? we have endeavoured to extract such rationality from sartre's critique de la raison dialectique. The third part deals with the problems that sartre and marx left behind them, in particular: 1. The problem of the formation of modern societies. 2 the problem of an alternative democracy. 3; the problem of the relationship between democracy and philosophy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (551 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 527-551

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.