Théorie de l'art et philosophie de la sociabilité selon Shaftesbury

par Fabienne Brugère

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Geneviève Brykman.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Comprendre le sens de l'experience exthetique dans l'univers des formes sociales, tel est le probleme initial que traite notre travail. Les rapports de l'art et de la societe, qui dessinent selon nous une philosophie de la sociabilite, constituent un espace public du gout redistribuant la maniere dont s'elabore generalement un projet philosophique. L'intervention de la societe ou de la communaute fait intervenir des elements etrangers, variables et heterogenes, qui sapent a premiere vue les fondements de l'autonomie du discours esthetique. A cette fin, nous engageons une reflexion qui vise a reintroduire tout ce que l'estheticien laisse generalement de cote, ce qu'il classe a la peripherie de l'art et relegue aux scories du discours esthetique. Des lors, il nous a semble que l'oeuvre du philosophe anglais shaftesbury constituait une sequence significative. Shaftesbury a tente de confronter la reception et la production artistiques a une destination sociable de la philosophie qui rend possible une unite d'ordre critique et culturel des belles formes prenant en compte le processus d'humanisation et d'education dans la societe. Toutes ces experiences sont jugees grace a une norme, la sociabilite, dont shaftesbury presente differentes figures. Dans un premier registre de la sociabilite, le sens philosophique est associe a des determinations politiques, sociales et historiques par la constitution d'un espace public a travers la reception des oeuvres.

  • Titre traduit

    Theory of art and philosophy of sociability according to Shaftsbury


  • Résumé

    The most important problem of our study is to understand the meaning of the aesthetic experience in the field of the social forms. The relations between art and society constitute a philosophy of sociability and compose a public sphere of the taste distributing a new philosophical project. The society and the community set new elements which undermine the foundations of the autonomy of the aesthetic discourse. This reflection has the project to analyse what the aesthetician does not matter, the social forms. Shaftesbury's works were very important in this discussion because he had tried to think together the arts and a sociable destination of the philosophy by which is possible a critical and cultural unity of the beautiful forms including the social humanization and education. All these experiences exist by a standard, the sociability which presents different figures. First, the sociability is associated to political, social and historical determinations by the constitution of a public sphere in the reception of the works of art. Secondly, the sociability commands the art by the way of the moral beauty. At last, the interaction between real sociability and natural or moral sociability, must be understood by a triple horizon : temporal, vital and harmonic.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 378-398

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-147

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/1928
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.