Transition de la nuptialité et mutations socio-économiques au Togo

par Marie-Paule Thiriat

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Thérèse Locoh.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Parmi les pays francophones d'afrique sub-saharienne, le togo se distingue par une difference de fecondite importante et relativement ancienne entre milieu urbain et milieu rural dont l'explication reside essentiellement dans les changements matrimoniaux a long terme. Au cours des annees 80, l'age a la premiere union recule encore a lome sous l'effet de la scolarisation, de facteurs propres au mode de vie urbain voire de la crise economique. Cet allongement de la periode preconjugale est associe a une extension de l'initiation sexuelle prenuptiale tandis que la pratique contraceptive demeure faible et l'age a la premiere naissance relativement stable. Le developpement de la fecondite prenuptiale et l'evolution des procedures de mariage temoignent de l'affaiblissement du controle familial sur la conclusion des unions. Certains indices laissent penser a l'adoption progressive d'un modele de nuptialite occidental en milieu urbain mais la proportion importante d'unions sans co-residence des conjoints favorisees par la pratique polygamique et l'accroissement des periodes de rupture sont caracteristiques d'une certaine aspiration des femmes a l'autonomie et d'une faible cohesion des couples.

  • Titre traduit

    Nuptiality transition and socio-economic changes in Togo


  • Résumé

    Among all french-speaking countries in sub-saharan africa, togo stands out by a relatively high differential between fertility levels in urban and rural areas which has been documented since the 60s and can be explained by long-term nuptiality changes. During the 80s, age at first union has still increased as a result of schooling, urban way of living and or economic crisis. This lengthening of premarital period is linked with extension of premarital sexual experience while contraceptive use and age at first birth remained stable. Increased premarital fertility and changes in matrimonial behaviour attest a weakening of familial control on marital practices. There are a few indicators of an extension of western nuptiality patterns in urban areas. However, two factors are caracteristic of an obvious aspiration of women to reach autonomy and a weak cohesion of couples : a high proportion of spouses living in separate places of residence, as a practice favoured by polygamy, and an increasing marital instability.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Centre français sur la population et le développement à Paris

Faire et défaire les liens du mariage : évolution des pratiques matrimoniales au Togo


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (350 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 336-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-142
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : H1 THIR 1996
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Centre français sur la population et le développement à Paris

Informations

  • Sous le titre : Faire et défaire les liens du mariage : évolution des pratiques matrimoniales au Togo
  • Dans la collection : ˜Les œétudes du CEPED , 16 , 0993-6157
  • Détails : 1 vol. (XVIII-295 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-87762-115-4
  • Annexes : Bibliogr. p. 277-288
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.