Des essarts de Mojopahit aux rizières de la transmigration : migrations, colonisation agricole et terres neuves en Indonésie

par Olivier Sevin

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Paul Pélissier.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    C'est en fonction du raisonnement tres simple selon lequel la naissance de fronts pionniers suppose d'abord l'existence d'un contraste marque entre regions tres peuplees et regions peu humanisees, puis une dynamique susceptible de conduire les populations des regions densement occupees vers les espaces demeures forestiers, que le probleme de la colonisation agricole en indonesie a ete aborde. Le premier livre rend compte du desequilibre demographique qui oppose java et bali aux autres iles de l'archipel. Ce contraste remonte a la nuit des temps; il s'est simplement transforme en desequilibre au xixe siecle sous l'influence du "systeme des cultures". Le deuxieme livre aborde les problemes lies a la dynamique des differents groupes. Il permet de relativiser l'ampleur des migrations javanaises, sundanaises et balinaises, d'en souligner le caractere tres recent, et de faire ressortir, a cote des facteur d'ordre economique, l'existence de mobiles d'ordre culturel trop souvent ignores. L'etude des migrations organisees ne se limite pas a l'etude de la transmigration. Il existe, en effet, une filiation entre le programme colonial de kolonisatie et le programme de transmigration de l'indonesie independante meme si les obj ectifs assignes a ces deux entreprises ont considerablement evolue avec le temps. Enfin, le troisieme et dernier livre traite de la place des terres neuves dans l'organisation de l'espace indonesien contemporain. Il permet de constater que les migrations n'ont eu un impact veritablement important qu'a sumatra. Chemin faisant un certain nombre d'idees recues ont ete remises en question. L'idee d'un "exceptionnalisme" javanais a ete fortement nuancee, de meme que l'idee selon laquelle ce serait la pression demographique insoutenable qui serait reellement responsable de l'exode de millions de paysans. Au final, la conclusion qui s'impose est que l'espace national indonesien se structure aujourd'hui de la meme facon que se sont structures en leur temps mojopahit et mataram. C'est en grignotant les espaces forestiers, en multipliant les domaines agricoles, puis en federant les clairieres entre elles grace a un bon reseau de chemins en terre, que s'est elaboree la royaute javanaise. C'est en reliant entre eux les villages neufs par un dense lacis de routes secondaires bien entretenues, que la foret recule dans les iles exterieures et que les provinces peripheriques sont progressivement integrees a la construction nationale.

  • Titre traduit

    From Mojopahit to transmigration : studies in migrations, land utilisation and agricultural colonisation in Indonesia


  • Résumé

    In a very simple way, agricultural colonization in indonesia as anywhere else, supposes first a contrast between overcrowded and sparsely populated areas, then vigourous migratory flows from densely populated towards empty regions. Accordingly, the first part of the book tries to explain the demographic imbalance between java and the so-called "outer islands". This is a very old phenomenon which began acute during the xixth century under the pression of the "cultivati on system". The second part is devoted to the various migratory flows that swelled up all around the archipelago. This i s an occasion to show that beside javanese, sundanese and balinese migrations which finally are quite recent, numerous peoples spread over the different islands for a long time. In fact, economic difficulties and poverty are not the only key factors that explain the peasants'decision to sailed out their native island, cultural reasons are as less as important. Transmigration and kolonisatie are the two main ressettlement policies, however, if they are direct descendents, their objectives have considerably evolved over the decades. The third part is devoted to the influence of migrations over spatial organization in contemporary indonesia. The main constatation is that sumatra is the sole island whose regional framework has been totally reorganized by migrations flows. On the way, some prevailing opinions have been reconsidered : the physical environment in java is not so uncommon, demographic pressure is not automatically responsible for the moving of millions of peasants. . . Finally as a conclusion, one can say that the indonesian earth is structuring in the same way as mojopahit and mataram did in their time. Javanese kingdoms structured themselves step by step, clearing the forest, then keeping in good condition a small network of tracks to connect new agricutural settlements, as do transmigration today with new transmigration villages. Planned settlement is a means to achieve national unity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Centre de Recherche sur les Espaces Tropicaux à Bordeaux

Migrations, colonisation agricole et terres neuves en Indonésie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (976 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 937-964

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque de Géographie - Cartothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-12

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 1204
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Centre de Recherche sur les Espaces Tropicaux à Bordeaux

Informations

  • Sous le titre : Migrations, colonisation agricole et terres neuves en Indonésie
  • Dans la collection : Îles et archipels , 28
  • Détails : 2 vol. (931 p.)
  • ISBN : 2-905081-39-2
  • Annexes : Bibliogr. p. 855-916. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.