La prise d'information visuelle dans des espaces en trois dimensions : influence de la gaucherie familiale

par Frédérique Salès-Gillet

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Annie Moch.

Soutenue en 1996

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de cette recherche, est d'etudier l'influence de la specialisation hemispherique sur la prise d'information visuelle, par le biais des activites d'identification, de localisation et d'exploration dans un espace a trois dimensions. Le facteur essentiel de variation de la dominance cerebrale etant represente par la preference manuelle des sujets, nous comparons les performances de sujets gauchers et droitiers manuels dans differentes epreuves : - identification d'objets et de lettres - reconnaissance d'objets - relocalisation de ces memes objets. Les antecedents de gaucherie familiale (gf) (variable pouvant affecter la specialisation hemispherique) ainsi que le sexe et le type de dominance oculaire des sujets sont egalement pris en compte. Les resultats indiquent des differences entre les gauchers et les droitiers manuels, differences se caracterisant par une grande stabilite des performances des gauchers quelles que soient les conditions de presentation et ou de relocalisation, alors que les performances des droitiers se trouvent affectees par ces differentes conditions. De meme le type de preference manuelle des sujets affecte le sens de l'exploration. Toutefois, les gauchers manuels ne semblent pas former un groupe homogene, et meme si le facteur le plus probant d'une specialisation hemispherique differente de celle des droitiers manuels parait bien etre le facteur gf, celui-ci ne peut rendre compte a lui seul des differences observees.

  • Titre traduit

    Visual information taking in a three dimensional space : influence of familial awkwardness


  • Résumé

    The aim of that research is to study the influence of hemispheric specialization on visual information taking, through identification, localization and scanning activities in a three dimensional space. The main factor of the variation of cerebral dominance being represented by the subjects'manual preferences, we have compared the performances of left-handers and right-handers, in different tests : - identification of objects and letters - recognition of objects - relocalization of these same objects. The antecedents of familial sinistrality (gf) (a variable being able to affect hemispheric specialization) as well as sexe and ocular dominance are equally taken into account. The results show differences between left-handers and right-handers, these differencies being characterized by a greater stability in the left-handers performances, whatever the conditions of presentation and or relocalization may be, while the performances of right-handers are affected by those different conditions. However the left-handers do not seem to be an homogeneous group, and even if the most convincing factor of an hemispheric specialization different from the one of ritht-handers really seems to be the factor gf, this one can't only be responsable for the differences which have been observed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (192 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 146-155

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 96 PA10-9
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.