Vers un saut épistémologique en gestion : au-delà de l'acteur, l'émergence du sujet

par Claude Maestre

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Michel Liu.

Soutenue en 1996

à Paris 9 .


  • Résumé

    Depuis 1965, mes travaux ont accompagné, pour tenter d'y répondre, les défaillances gestionnaires induites dans le cas du monde occidental par la mondialisation. Ces travaux débouchaient en 1985 sur une interrogation: le domaine de la gestion serait-il touché par un changement se concrétisant, dans le discours, par un saut épistémologique analogue à celui introduit en physique par la mécanique quantique? Pour répondre à cette question, une première étape a consisté à valider l'hypothèse de ce changement; d'abord diachroniquement par l'examen de la dynamique des travaux sur la période 1965 1985, puis synchroniquement, à la fois par la découverte d'un réelle convergence entre contexte de sauts épistémologiques contemporains, et par la mise en évidence d'un courant d'innovation gestionnaires. Il était alors possible d'avancer comme cause de ce glissement l'émergence, fort compréhensible dans le cadre de l'humanisme occidental, du sujet derrière l'acteur. Cette émergence se traduit alors, au travers du saut épistémologique spécifique qui en témoigne en gestion, et quand on veut progresser dans sa traduction opérationnelle, par la diminution d'un syncrétisme gestionnaire générateur de dysfonctionnements socio-économiques. Elle se traduit aussi par la formation d'un socle spécifique à partir duquel il doit être possible d'initier et d'encadrer opérationnellement les démarches en gestion. La recherche action constitue un exemple d'une telle démarche. Elle témoigne ainsi de la possibilité, au-delà du paradigme de la modernité, d'une nouvelle alliance entre le savoir et l'action.

  • Titre traduit

    Towards an epistemological change in management. Beyond the "actor", the emergence of the "subject”


  • Résumé

    Since 1965, I have tried, through all my works, to find answers to the failures management has encountered in the western world as a consequence of the world widening relationship. In 1985, the results of these works led to the following interrogation: has management been altered by any phenomenon engendering an epistemological change similar to the one due to the emergence of quantum mechanics that happened in physics? In order to answer this question, i began to check the relevancy of such an assumption. First of all in a diachronic way, studying closely my work's evolution from 1965 to 1985, and then in a synchronic way investigating in both the assessment of a real convergence within contemporary epistemological changes and the springing of convergent evolvement of innovation within the management's methods. It then appeared that this phenomenon could be imputed to the emergence of the "subject" behind the "actor". As far as western humanism is concerned, this explanation seems to be fully relevant. In fact this emergence gives birth to a particular epistemological change. When going further in the implementation of this change, emergence of the "subject" behind "actor" could be translated by less syncretism in management. It can be pointed out that management syncretism has brought numbers of socio-economical failures. Moreover, the emergence of the "subject" behind the "actor" helped to build up a background of references out of which new steps could be taken in management. Action research belongs to these specific schemes? It gives evidence that, beyond the paradigm of modernity, both scientific knowledge and action could be allied in a new way.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.